4.1.1 Le mal, force hostile à Dieu

Le mal est une force qui prend sa source dans la volonté de se rendre indépendant de Dieu et dans le désir d´être semblable à lui. Cette force change du tout au tout celui qui lui succombe : l´ange devient démon, et l´homme pécheur.

La force du mal se manifeste régulièrement au fil de l´histoire de l´humanité. Après la chute d´Adam et d´Ève dans le péché, nous la discernons, dans l´Ancien Testament notamment, dans le fratricide commis par Caïn, dans l´impiété qui règne au temps de Noé, dans l´oppression du peuple d´Israël par les Égyptiens.

Le mal est une force destructrice qui s´oppose à la création de Dieu. Il est polymorphe : Il est aveuglement et décomposition, mensonge, envie et cupidité, ruine et mort.

À cause de la propension au péché (concupiscence), aucun homme — à l´exception du Fils de Dieu venu en chair - n´est plus en mesure, depuis la chute dans le péché, de mener une vie impeccable. Pour autant, nul n´est livré sans volonté au mal ; l´individu ne peut donc pas s´exonérer de la responsabilité des péchés qu´il a commis.

Voir aussi