3.5.1 Le Saint-Esprit, Personne divine

Dieu s´est révélé à l´être humain dès le commencement (cf. 1.1). Dès la création, Dieu parle et agit comme une personne. Cette personnalité est intrinsèque à la nature de Dieu (cf. 3.2.4) et se révèle dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Comme le Père et le Fils, le Saint-Esprit est locuteur et régnant, interlocuteur et adoré ; il est aussi « Seigneur » (2 Co 3 : 17).

Le Saint-Esprit participe de la majesté divine. On peut déduire, de l´indication de l´apôtre Pierre en Actes 5 : 3-4, que mentir au Saint-Esprit, c´est mentir à Dieu. Le Saint-Esprit est une Personne, puisqu´il envoie des hommes annoncer l´Évangile (Ac 13 : 4), qu´il peut se communiquer à l´esprit humain (Ro 8 : 16) et qu´il représente le priant devant Dieu (Ro 8 : 26).

L´action du Saint-Esprit est perceptible dans

  • l´incarnation de Jésus-Christ,

  • les révélations divines passées et présentes,

  • l´envoi et l´activité des apôtres,

  • les sacrements,

  • la parole prêchée, et plus particulièrement dans l´entretien de la promesse de Christ de revenir.

Voir aussi