3.4.9.3 Jésus devant le sanhédrin

Le sanhédrin a jugé Jésus coupable de blasphème et l´a condamné à mort. C´est le fait qu´il affirmait être le Fils de Dieu qui était considéré comme un blasphème.

Pendant l´interrogatoire de Jésus devant le sanhédrin, Pierre a nié être un disciple de Jésus et le connaître (Lu 22 : 54-62). Ce reniement a aussi fait souffrir Jésus-Christ qui n´a cependant pas rejeté Pierre pour autant.

Après que Jésus avait été condamné à mort, Judas Iscariot, regrettant sa trahison, a voulu rendre les trente pièces d´argent aux principaux sacrificateurs : « J´ai péché, en livrant le sang innocent » (Mt 27 : 1-5). Ceux-ci refusant de reprendre leur argent, il l´a jeté dans le temple, puis il est allé se pendre. On peut déduire de ses propos que Judas n´avait pas souhaité la mort de Jésus-Christ. Bien que sa trahison ait constitué l´accomplissement des Écritures (Mt 27 : 9-10 ; Jé 32 : 9 ; Za 11 : 12-13), Judas n´en est pas moins responsable de ses actes.

Voir aussi