3.4.8.5 Les miracles de Jésus

Tous les quatre Évangiles parvenus jusqu´à nous sous la forme écrite relatent des actes miraculeux de Jésus, en les présentant comme des faits réels qui témoignent de sa messianité. Ses miracles sont les signes de la sollicitude miséricordieuse de Dieu pour l´homme souffrant. Ce sont des révélations, dans la mesure où ils montrent la gloire de Christ (Jn 2 : 11) et son autorité divine (Jn 5 : 21).

Ils sont variés, les miracles accomplis par le Fils de Dieu : guérisons, exorcismes, résurrections, miracles de la domination sur la nature, de la multiplication de la nourriture, de l´abondance de dons.

Guérisons

Jésus a guéri des malades, des aveugles, des paralytiques, des sourds, des lépreux. Toutes ces guérisons renvoient à la nature divine de Jésus-Christ qui agissait très exactement de la manière dont Dieu parlait de lui-même à Israël : « Je suis l´Eternel, qui te guérit » (Ex 15 : 26). L´un de ces miracles est la guérison d´un paralytique à Capernaüm (Mc 2 : 1-12), à qui Jésus a dit en un premier temps : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés » (verset 5). Les scribes présents ont considéré cela comme un blasphème ; le Seigneur leur a montré qu´il avait le pouvoir, et de pardonner les pécher et de guérir. Il y a un rapport étroit entre ces guérisons miraculeuses et la foi.

Exorcismes

Font partie des miracles de Jésus les exorcismes, c´est-à-dire les expulsions de démons (Mc 1 : 23-28). Même les démons reconnaissaient en Jésus-Christ le Seigneur (Mc 3 : 11). Il apparaît ainsi que le mal n´est pas une puissance autonome, mais qu´il est soumis au pouvoir de Dieu : Avec l´avènement de Jésus-Christ, le temps de sa domination destructrice et de son influence sur les hommes touche à sa fin (Lu 11 : 20).

Résurrections

Les Évangiles rapportent trois cas, où le Seigneur a ramené des personnes mortes à la vie : la fille de Jaïrus (Mt 9 : 18-26), le jeune homme de Naïn (Lu 7 : 13-15) et Lazare (Jn 11 : 1-44). Avant de ressusciter Lazare, Jésus se révèle en prononçant ces paroles fondamentales : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s´il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jn 11 : 25-26). Jésus-Christ n´avait pas seulement le pouvoir de ramener des morts à la vie : il était lui-même la vie, il était lui-même la résurrection. La résurrection montre, à la manière d´un signe, que la foi en Jésus-Christ est synonyme de victoire sur la mort et, par là, de vie éternelle.

Miracles de la domination sur la nature

En commandant le vent et la mer, le Seigneur a montré son pouvoir sur les éléments (p. e. Mt 8 : 23-27). Cette domination sur les puissances de la nature souligne le fait que le Fils de Dieu est Créateur, lui qui, « Parole éternelle du Père », existait avant toute création (Jn 1 : 1-3).

Miracles de la multiplication de la nourriture

Tous les Évangiles rapportent que Jésus a nourri les cinq mille hommes (p. e. Mc 6 : 30-44) ; ceux selon Matthieu et Marc évoquent aussi une foule de quatre mille hommes nourrie par lui (Mt 15 : 32-39; Mc 8 : 1-9). Ces faits rappellent d´une part que Dieu avait nourri son peuple dans le désert et, d´autre part, ils renvoient à la sainte cène : « Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu´un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c´est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde » (Jn 6 : 51).

Miracles de l´abondance des dons

Sont des signes de la divinité de Jésus-Christ et de la proximité du royaume de Dieu les miracles, par lesquels des personnes ont été comblées de dons terrestres. La pêche miraculeuse de Pierre (Lu 5 : 1-11) et la transformation de l´eau en vin aux noces de Cana (Jn 2 : 1-11) en sont des exemples.

EN BREF

La teneur fondamentale de l´Évangile, c´est la grâce, l´amour et la réconciliation manifestés en Jésus-Christ. (3.4.8.4)

Tous les Évangiles rapportent des actes miraculeux en les présentant comme des faits réels. Ces derniers attestent la messianité de Jésus et mettent en évidence la sollicitude miséricordieuse de Dieu pour l´homme souffrant. (3.4.8.5)

Ils sont variés, les miracles accomplis par le Fils de Dieu : guérisons, exorcismes, résurrections, miracles de la domination sur la nature, de la multiplication de la nourriture, de l´abondance de dons. (3.4.8.5)

Voir aussi