3.4.8.2 Le baptême de Jésus dans le Jourdain

Jésus-Christ est exempt de péchés. Malgré cela, il s´est fait baptiser dans le Jourdain par Jean-Baptiste, se rangeant ainsi au nombre des pécheurs (2 Co 5 : 21). Cet acte baptismal, expression de repentance, montre que Jésus-Christ s´est humilié pour suivre la démarche obligatoire pour tout pécheur.

Il devient dès lors évident que Jésus-Christ, l´Impeccable, se charge du péché en lieu et place des hommes, pour ouvrir finalement la voie de la justice valable devant Dieu.

Après son baptême, le Saint-Esprit est descendu sur Jésus de manière visible. D´une voix se faisant entendre du ciel, son Père a attesté : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j´ai mis toute mon affection » (Lu 3 : 22). Par cet événement révélatoire, le Père fait savoir au monde entier que Jésus est son Fils, et il proclame sa messianité : Jésus est le Christ, le Fils de Dieu.

Jean-Baptiste a, quant à lui, reconnu en Jésus le serviteur de Dieu souffrant, le Rédempteur (Es 53 : 5), comme l´attestent ses paroles : « Voici l´Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jn 1 : 29). Auparavant, il avait eu la révélation suivante : « Celui sur qui tu verras l´Esprit descendre et s´arrêter, c´est celui qui baptise du Saint-Esprit. » Et de confirmer : « Et j´ai vu, et j´ai rendu témoignage qu´il est le Fils de Dieu » (Jn 1 : 29.33-34).

Voir aussi