3.4.6.4 Emmanuel, Serviteur de Dieu, Fils de David

La Bible cite encore d´autres titres de souveraineté de Jésus : Emmanuel, Serviteur de Dieu, Fils de David.

Le nom hébreu d´ « Emmanuel » signifie : « Dieu avec nous ». Le passage en Matthieu 1 : 22-23 reprend la prophétie en Esaïe 7 : 14, pour l´appliquer à Jésus : « Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d´Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. » Jésus-Christ est par conséquent celui par qui Dieu est directement présent et expérimentable.

La dénomination de « serviteur de Dieu » se trouve dans l´Ancien et dans le Nouveau Testament pour désigner des personnages majeurs de l´histoire de la rédemption (patriarches, prophètes, apôtres). Esaïe a donné des indications au sujet d´un serviteur de Dieu, qui se sont accomplies en Jésus-Christ (p. e. Es 42 : 1).

Dans le Nouveau Testament, la dénomination : « Fils de David » est courante pour désigner Jésus-Christ. Dès le début de l´Évangile selon Matthieu, l´accent est mis sur ceci : « Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d´Abraham » (Mt 1 : 1). Cela signifie que les promesses faites à David se réalisent dans le Fils de Dieu.

EN BREF

Les « titres de souveraineté » attribués au Fils de Dieu sont des noms et des attributs, par lesquels la Bible décrit différentes caractéristiques qui le rendent unique. (3.4.6)

Jésus de Nazareth est le « Messie » : c´est là la profession de foi unanime du Nouveau Testament. (3.4.6.1)

Le titre de « Seigneur » indique l´autorité divine de Jésus-Christ. (3.4.6.2)

La notion de « fils de l´homme » désigne un être céleste qui ne fait pas partie du genre humain ; le Seigneur s´est présenté lui-même comme étant ce fils de l´homme. (3.4.6.3)

La Bible cite encore d´autres titres de souveraineté : Emmanuel (« Dieu avec nous »), « Serviteur de Dieu » et « Fils de David ». (3.4.6.4)

Voir aussi