3.4.5 Jésus-Christ, le Rédempteur

« Jésus » signifie : « L´Eternel est salut ». En annonçant la naissance de Jésus, l´ange Gabriel a en même temps imposé son nom : « ... tu lui donneras le nom de Jésus ; c´est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1 : 21). Son nom indique à lui seul que Jésus est le Sauveur et Rédempteur promis.

Dans ses œuvres, Jésus-Christ s´est révélé comme étant le Sauveur et Rédempteur envoyé par Dieu : « Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres » (Mt 11 : 5). La rédemption opérée par Jésus-Christ dépasse de loin la dimension des choses visibles et temporelles pour s´étendre au domaine des choses invisibles et éternelles. Elle prive le diable de son emprise sur l´homme et conduit ce dernier hors du péché et de la mort.

La rédemption de l´homme est fondée sur le sacrifice de Jésus-Christ (Ep 1 : 7). C´est en lui seul que le salut s´ouvre aux hommes (Ac 4 : 12).

EN BREF

Dieu, le Fils, est la deuxième Personne de la Trinité. En Jésus-Christ, Dieu s´est fait homme tout en restant Dieu : il est entré dans la réalité historique. (3.4)

Jésus-Christ est vrai homme et vrai Dieu ; il a, par conséquent, deux natures. Dans sa nature humaine, Jésus-Christ est semblable à tous les hommes ; en revanche, il est exempt de péché. Dans sa nature divine, il reste immuablement vrai Dieu, même au cours de son humiliation sur la terre. (3.4)

Jésus est appelé « Fils unique de Dieu ». Le Fils de Dieu, l´ « unique », est engendré par son Père, non pas créé, donc éternel, sans commencement ni fin, de même nature que le Père. (3.4.1)

La Parole divine (le « Logos ») supramondaine qui est au commencement avec Dieu pénètre à présent dans la sphère du terrestre et de l´humain. Elle « a été faite chair » (Jn 1 : 14) : le verbe éternel se fait vrai homme. La gloire du Père, propre à la sphère située au-dessus du monde sensible, devient une réalité historique immédiatement expérimentable dans la gloire terrestre du Fils. (3.4.2)

La nature double de Jésus-Christ, vrai homme et vrai Dieu, est un mystère. Vrai homme, Jésus a partagé avec les hommes toute la palette des sensations et sentiments humains. Vrai Dieu, il a exprimé son identité de nature avec le Père, en disant : « Moi et le Père, nous sommes un » (Jn 10 : 30). (3.4.3)

L´Ancien Testament fournit des indications au sujet du Messie à venir. Des prophètes vétérotestamentaires ont mis en évidence des détails concrets du contexte de la venue du Rédempteur : son existence éternelle, l´incarnation du Fils de Dieu ainsi que son itinéraire terrestre ont ainsi été annoncés à l´avance dans l´Ancien Testament. (3.4.4)

Dans ses œuvres, Jésus-Christ s´est révélé comme étant le Sauveur et Rédempteur envoyé par Dieu. La délivrance de l´homme de la mort et du péché est fondée sur le sacrifice de Jésus-Christ. C´est en lui seul que le salut s´ouvre aux hommes. (3.4.5)

Voir aussi