3.3.1.1.2 L´importance des choses invisibles pour la vie de l´être humain

Revêt une importance capitale pour l´être humain le fait de croire qu´après sa mort physique, son âme et son esprit continuent de subsister éternellement dans l´au-delà (1 Pi 3 : 19 ; 1 Co 15). L´attitude que l´homme adopte ici-bas à l´égard de Dieu a des répercussions sur son existence dans l´au-delà. Cette prise de conscience peut contribuer à l´inciter à résister aux tentations du diable, pour mener une vie qui soit agréable à Dieu.

Dans ce sens, le fait de se préoccuper des choses de l´au-delà, des choses invisibles, est bénéfique. En revanche, celui d´étudier les choses invisibles en évoquant des esprits ou en interrogeant des morts n´est pas conforme à la volonté de Dieu (De 18 : 10-11 ; 1 S 28).

L´apôtre Paul met en évidence le caractère particulier des choses invisibles : « Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles » (2 Co 14 : 17-18).

EN BREF

La Bible atteste à de multiples reprises l´existence d´un monde invisible (création invisible, au-delà) dont font partie le royaume où Dieu a son trône, les anges, l´âme immortelle de l´être humain ainsi que le séjour des morts ; le diable et ses acolytes font également partie de ce monde invisible. (3.3.1.1)

Le terme d´ « anges » désigne premièrement les célestes messagers de Dieu qui ont pour tâche de l´adorer et de le servir. La description biblique suggère l´existence d´une hiérarchie dans le monde des anges, de « principaux chefs » et d´ « archanges ». La Bible ne fournit pas d´explications précises sur les règles qui ont cours dans le monde des anges. (3.3.1.1.1)

Dans ce monde invisible, l´âme et l´esprit de l´homme subsistent éternellement. Cette prise de conscience peut contribuer à l´inciter à résister aux tentations et à mener une vie agréable à Dieu. (3.3.1.1.2)

Voir aussi