3.3.1 Dieu, le Créateur

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre » (Ge 1 : 1). Cette déclaration contenue dans le premier verset de la Bible exprime une vérité fondamentale professée dans l´article 1 de notre confession de foi. Dieu a créé les mondes célestes ainsi que l´univers, en y ménageant sa place à la terre, où il s´est fait homme.

C´est de l´activité créatrice de Dieu que procède tout ce qui existe. D´une part, Dieu a créé à partir du néant, « ex nihilo », et sans modèle, donc en totale liberté : « [Dieu] appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient » (Ro 4 : 17 ; cf. Hé 11 : 3). D´autre part, il a formé des choses et des êtres à partir de la matière qu´il a créée (Ge 2 : 7-8.19). Tout ce qui est créé lui est soumis.

La création et l´ordre qui y règne témoignent de la sagesse de Dieu, dont l´homme est incapable de concevoir l´étendue. Admiratif, le psalmiste s´exclame : « Que tes œuvres sont en grand nombre, ô Eternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens » (Ps 104 : 24).

Le Nouveau Testament révèle que Dieu a créé toutes choses par son Fils. Cela ressort avant tout du début de l´Évangile selon Jean : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n´a été fait sans elle » (Jn 1 : 1-3 ; cf. Col 1 : 16 ; Hé 1 : 2 ; cf. 3.4.2).

Comme le Père et le Fils, le Saint-Esprit est, lui aussi, créateur, ainsi que le suggère la parole : « Faisons l´homme à notre image, selon notre ressemblance » (Ge 1 : 2.26).

Le Dieu trine a créé le monde matériel au moyen de sa parole, il en conserve l´inventaire et dirige son cours. Par conséquent, la création ne recèle pas seulement le mystère de son origine et de son commencement, mais aussi de sa poursuite et de son avenir. En toute chose, la sollicitude du Créateur est manifeste : « Tu aimes tous les êtres et ne détestes aucune de tes œuvres : aurais-tu haï l´une d´elles, tu ne l´aurais pas créée. Et comment un être quelconque aurait-il subsisté, si toi, tu ne l´avais voulu, ou aurait-il été conservé sans avoir été appelé par toi. Tu les épargnes tous, car ils sont à toi, Maître qui aimes la vie, et ton esprit incorruptible est dans tous les êtres » (Sg 11 : 24 — 12 : 1. TOB).

EN BREF

C´est dans son incarnation en Dieu, le Fils, que Dieu se révèle d´une manière sublime comme étant le Père. (3.3)

Utiliser le terme de « Père » pour désigner Dieu, c´est y associer les dimensions de création, d´autorité et de sollicitude. (3.3)

Par sa parole, Dieu a créé tout ce qui existe. D´une part, Dieu a créé à partir du néant et sans modèle ; d´autre part, il a formé des choses et des êtres à partir de la matière qu´il a créée. Tout ce qui est créé lui est soumis. Il conserve la création et dirige son cours. (3.3.1)

Voir aussi