3.3 Dieu, le Père

C´est dans son incarnation en Dieu, le Fils, que Dieu se révèle d´une manière sublime comme étant le Père : « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. [...] Personne n´a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l´a fait connaître » (Jn 1 : 14.18). Dieu, le Père, engendre son Fils unique de toute éternité (cf. 3.4.1). Ce mystère n´est accessible qu´à celui à qui le Fils le révèle : « [...] personne ne connaît le Fils, si ce n´est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n´est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler » (Mt 11 : 27).

En utilisant le terme de « Père » pour désigner Dieu, le croyant y associe les dimensions de création, d´autorité et de sollicitude. Dieu est l´auteur et le conservateur de ce qu´il crée. Dans cette mesure, chaque homme est en droit de s´adresser à Dieu, son Créateur, en l´appelant « Père ».

Aux temps vétérotestamentaires, Dieu s´est révélé comme étant un Père aimant et plein de sollicitude envers le peuple d´Israël. Il a dit à Moïse : « Tu diras à Pharaon : Ainsi parle l´Eternel, Israël est mon fils, mon premier-né. Je te dis : Laisse aller mon fils, pour qu´il me serve » (Ex 4 : 22-23). Le peuple d´Israël appelle Dieu son « Père » (cf. De 32 : 6 ; Jé 31 : 9). En s´adressant aux Juifs, dans son Sermon sur la montagne, Jésus a aussi désigné Dieu comme étant leur Père (notamment en Mt 5 : 16). Il les a incités à invoquer Dieu en ces termes : « Notre Père qui es aux cieux ! » (Mt 6 : 9).

Par la régénération d´eau et d´Esprit, Jésus-Christ a ouvert la voie aux hommes pour devenir enfants et, par là-même, héritiers du Tout-Puissant (Ep 1 : 5 ; Tit 3 : 5-6 ; Ro 8 : 14-17). Les notions de « Père » et d´ « enfant » ont ainsi pris une dimension nouvelle. En I Jean 3 : 1, l´amour paternel de Dieu est cité comme étant le fondement de la certitude, pour ceux qui sont régénérés, d´être des enfants de Dieu : « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. »

Voir aussi