3.2.4 L´unité des trois Personnes divines

Les chrétiens professent leur foi en la Trinité divine. Chacune des trois Personnes divines - le Père, le Fils et le Saint-Esprit — est vrai Dieu. La foi chrétienne dit que Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, est depuis toujours, d´éternité.

« Père », « Fils » et « Saint-Esprit » ne sont donc pas de simples dénominations qui désignent les différentes manières d´être ou de se révéler de Dieu, mais elles désignent aussi les trois Personnes divines, distinctes les unes des autres dans leur existence. En réalité, le Père n´est pas le même que le Fils, ni le Fils le même que le Père, ni le Saint-Esprit le même que le Père ou le Fils, car le Père est celui qui engendre, le Fils est l´engendré ; quant au Saint-Esprit, il procède du Père et du Fils.

Les trois Personnes divines se réfèrent continuellement l´une à l´autre et sont éternellement une. Leur différence ne divise pas l´unité de Dieu, parce qu´elles sont de même nature, de même substance. En elles, il n´y a pas de volonté contradictoire. Le Père est tout entier dans le Fils, tout entier dans le Saint-Esprit ; le Fils est tout entier dans le Père, tout entier dans le Saint-Esprit ; le Saint-Esprit est tout entier dans le Père, tout entier dans le Fils.

Les chrétiens professent que toutes les actions de Dieu en termes de création, de rédemption et de nouvelle création sont des actions du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Même si toutes ces actions sont à la fois des actions du Père, du Fils et de l´Esprit-Saint, elles ne le sont pas toujours de la même manière. Ainsi la Création est-elle bel et bien l´œuvre de Dieu, le Père, et de Dieu, le Fils ; cependant, ni le Père ni le Saint-Esprit ne se sont incarnés, mais le Fils ; ni le Père ni le Fils n´ont été répandus, mais le Saint-Esprit. La tradition chrétienne dédie un attribut essentiel (« appropriation ») à chacune des trois Personnes divines : Le Père est le Créateur, le Fils, le Rédempteur, et le Saint-Esprit, l´auteur d´une nouvelle création.

EN BREF

L´agir de Dieu dans la création et dans l´Histoire est agir du Père, du Fils et du Saint-Esprit. (3.2)

On trouve des indications au sujet de la Trinité divine dans le premier récit de la création, dans les trois messagers de Dieu venus chez Abraham, dans la triple bénédiction aaronitique et dans la triple louange de l´ange dans la vision qu´a eue le prophète Esaïe de sa vocation. (3.2.1)

On trouve un exemple de la présence de la Trinité lors du baptême de Jésus, où le Père et le Saint-Esprit attestent l´envoi du Fils. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont aussi cités dans l´ordre de baptiser donné par Jésus ainsi que dans la formule de bénédiction en II Corinthiens 13 : 13. (3.2.2)

La doctrine de la Trinité a été formulée lors des conciles des IVe et Ve siècles. Le concile de Nicée a imposé le dogme de l´unité de nature divine du Père et du Fils. Quant au concile de Constantinople, il a fixé l´unité de nature du Saint-Esprit avec le Père et le Fils. (3.2.3)

Dans leur existence, le « Père », le « Fils » et le « Saint-Esprit » sont des Personnes divines différentes ; elles se réfèrent continuellement l´une à l´autre et sont éternellement une. (3.2.4)

La tradition chrétienne dédie un attribut essentiel à chacune des trois Personnes divines : Le Père est le Créateur, le Fils, le Rédempteur, et le Saint-Esprit, l´auteur d´une nouvelle création. (3.2.4)

Voir aussi