3.2.1 Les indications de l´Ancien Testament au sujet de la Trinité divine

Une première indication au sujet de l´intervention de la Trinité divine se trouve dans le premier récit de la création (Ge 1 : 1-31 ; 2 : 1-4), où il est dit : « ... l´Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux » (Ge 1 : 2) et encore : « Puis Dieu dit : Faisons l´homme à notre image, selon notre ressemblance » (Ge 1 : 26). Le terme hébreu d´« Élohim », pour désigner Dieu, est au pluriel et signifie : « le divin » et aussi « les dieux » ; à la lumière de l´Évangile, il convient d´y voir une indication au sujet de la Trinité.

Les diverses manifestations divines que sont : « l´ange de l´Eternel » (Ge 16 : 7-11.13 ; Juges 6 : 11-16), « l´Esprit de l´Eternel » (Jg 3 : 10 ; 1 S 16 : 13) sont perçues comme étant des allusions au mystère de la Trinité divine.

Les anecdotes et indications contenant le nombre trois vont aussi dans ce sens.

  • Les trois messagers de Dieu qui viennent trouver Abraham (Ge 18) sont considérés, dans la tradition chrétienne, comme annonçant le mystère de la Trinité divine.

  • C´est dans le même sens qu´est interprétée l´action de la Trinité divine, décrite dans la bénédiction sacerdotale, en Nombres 6 : 24-26 : « Que l´Eternel te bénisse, et qu´il te garde ! Que l´Eternel fasse luire sa face sur toi, et qu´il t´accorde sa grâce ! Que l´Eternel tourne sa face vers toi, et qu´il te donne la paix ! »

  • De même, la triple louange de l´ange, dans la vision qu´a eue le prophète Esaïe lors de sa vocation, est considérée comme une indication au sujet de la Trinité divine : « Saint, saint, saint est l´Eternel des armées ! Toute la terre est pleine de sa gloire ! » (Es 6 : 3).

Voir aussi