3.1.7 Dieu, le Miséricordieux et le Juste

Dieu est le Miséricordieux. Sa grâce est un élément de sa justice. Il fait preuve de grâce, de miséricorde, de patience et de bonté envers les hommes (cf. Ps 103 : 8). Dans sa justice, Dieu fait grâce et miséricorde à son peuple, même si celui-ci s´égare ou ne respecte pas son alliance : « Dans un instant de colère, je t´avais un moment dérobé ma face, mais avec un amour éternel j´aurai compassion de toi, dit ton rédempteur, l´Eternel » (Es 54 : 8).

Sous la Nouvelle Alliance, Dieu se montre miséricordieux en se tournant vers l´homme empêtré dans ses péchés pour les lui pardonner. L´apôtre Paul atteste que « Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même » (cf. 2 Co 5 : 19). C´est par grâce que Dieu justifie l´injuste ; le pécheur accède au pardon, et celui qui a besoin d´être sauvé connaît le salut, c´est-à-dire la rédemption.

Dieu est juste : « Ses œuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes » (De 32 : 4). Des déclarations comme celles-ci : « Car le salaire du péché, c´est la mort » (Ro 6 : 23) ou : « Les jugements du Tout-Puissant sont véritables et justes » (cf. Ap 16 : 7) mettent sa justice en évidence. Dieu est celui qui, sous la Nouvelle Alliance, justifie gratuitement le pécheur par Jésus-Christ (Ro 3 : 24-26 ; 5 : 18).

Voir aussi