13.1.3 Les prières de Jésus

L´Evangile selon Luc rapporte que Jésus a prié spécialement avant certains événements déterminants. Il a notamment prié

  • avant que le Saint-Esprit descende sur lui (Lu 3 : 21-22) ;

  • avant de choisir les douze apôtres (Lu 6 : 12) ;

  • avant de désigner Pierre comme étant le roc, sur lequel il bâtirait son Église (Lu 9 : 18-21 ; cf. Mt 16 : 13-20) ;

  • avant que le Père ne le glorifie sous les yeux de témoins d´ici-bas et de l´au-delà (Lu 9 : 28-36) ;

  • avant le début de ses souffrances amères (Lu 22 : 41-46) ;

  • avant de mourir à la croix (Lu 23 : 46).

Les Évangiles attestent la richesse des prières de Jésus : il s´est souvent retiré à l´écart pour dialoguer avec son Père (p. e. Mt 14 : 23 ; Mc 1 : 35). Il le louait (Mt 11 : 25-27) et le remerciait avant même d´avoir été exaucé par lui (Jn 11 : 41-42).

En Jean 17 est consignée sa prière sacerdotale. L´intercession en faveur des apôtres et de l´Église (« Ce n´est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un » - Jn 17 : 20-21) montre comment Jésus-Christ se fait notre avocat devant son Père céleste (1 Jn 2 : 1).

Jésus a prié avant ses souffrances. S´agenouillant, il s´est soumis humblement à la volonté de son Père : « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » Cette prière était un combat de l´âme, et Dieu n´y est pas passé outre : un ange est venu fortifier Jésus (Lu 22 : 41-44). Même attaché à la croix, il a encore prié pour ses bourreaux (Lu 23 : 34), et ses dernières paroles avant de mourir étaient encore une prière : « Père, je remets mon esprit entre tes mains » (Lu 23 : 46).

Voir aussi