12.5.3 Le vendredi saint

Le vendredi saint est le jour de la commémoration de la crucifixion et de la mort sacrificatoire de Jésus-Christ. C´est un vendredi « saint », parce que le sacrifice de Christ, ses souffrances et sa mort revêtent une importance salvifique capitale. Par sa mort expiatoire, le Fils de Dieu a brisé le pouvoir de Satan et vaincu la mort (Hé 2 : 14). Impeccable, il s´est volontairement chargé des péchés des hommes pour acquérir, au prix de son sang, un mérite capable de racheter tous les péchés. C´est sans doute le sacrifice de Jésus qui montre, de la manière la plus évidente qui soit, l´amour que Dieu voue aux hommes (1 Jn 4 : 9-10). Le vendredi saint marque un tournant dans l´histoire de la rédemption : L´Ancienne Alliance est caduque, la Nouvelle Alliance entre en vigueur. Lorsqu´à la mort de Christ le voile qui, dans le temple, séparait le lieu très saint du lieu saint, s´est déchiré, il devint manifeste que c´est en Jésus-Christ que Dieu offre aux hommes le salut et la communion avec lui.

Voir aussi