12.1.8.3 Le sacrifice de Christ, fondement du pardon des péchés

Le sacrifice parfait de Christ a remplacé le culte sacrificiel vétérotestamentaire. Jésus-Christ a mené une vie impeccable. Au moyen de son sacrifice, du don librement consenti de sa vie (Jn 10 : 17-18), il a brisé le pouvoir de Satan et vaincu le diable et les œuvres de celui-ci, à savoir le péché et la mort (2 Co 5 : 21). Depuis lors, le pardon des péchés, au sens d´effacement, d´affranchissement (Hé 10 : 18), et la rédemption du péché et de la mort sont possibles (Ro 3 : 24).

Voir aussi