12.1.8 Le pardon des péchés au cours du service divin

Le pardon des péchés est possible seulement par le recours à la grâce de Dieu. L´amour qu´il porte à l´homme pécheur s´est révélé dans l´incarnation de Dieu en Jésus-Christ et dans la mort de ce dernier à la croix. Ce sacrifice parfait et éternellement valable constitue le fondement du pardon des péchés.

Le pardon des péchés (l´absolution) n´est pas un sacrement, mais bel et bien une condition nécessaire à la digne réception des sacrements.

Il est annoncé à la suite de la prière commune du « Notre Père », en les termes suivants :

« Selon la mission que j´ai reçue de l´apôtre, mon mandant, je vous annonce la bonne nouvelle : Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant, vos péchés vous sont pardonnés. La paix du Ressuscité soit avec vous ! Amen. »

L´assemblée confirme la réception du pardon dans un acte de foi en disant : « Amen ».

Voir aussi