12.1.6.3.3 Les niveaux de la proclamation de la parole

La parole de Dieu est parfaite, pure, et elle ne trompe pas ; elle est cependant proclamée par des hommes imparfaits. Elle peut donc contenir des imperfections. Malgré cela, Dieu, qui perçoit les prières sincères de l´officiant et de l´auditoire, remplit de puissance les paroles humaines imparfaites de la prédication. Il existe donc deux niveaux. L´un est humain : c´est un homme qui parle, et ce sont des hommes qui écoutent. A ce niveau, on ne peut exclure ni les fautes de style et de fond de l´orateur ni les erreurs de compréhension des auditeurs. L´autre niveau est divin : à travers le serviteur envoyé, le Saint-Esprit parle au cœur de l´auditeur et affermit ou suscite la foi en lui. Le caractère imparfait des mots et des phrases qui sont prononcés n´empêche pas Dieu de les remplir de puissance.

L´auditeur de la prédication a, lui aussi, des conditions à remplir pour ne pas la percevoir comme un simple discours d´homme. L´exigence fondamentale à laquelle il doit satisfaire, c´est la foi : L´auditeur doit s´ouvrir avec foi et confiance à la parole de la prédication, la recevoir et être disposé à l´appliquer au quotidien. Dès lors, la parole de la prédication suscite en lui une prise de conscience : il reconnaît les péchés qu´il a commis, les regrette et s´en repent, et aspire à recevoir la grâce.

Avant la prédication, l´auditeur est censé demander au Seigneur de faire en sorte que la parole lui procure force et paix. Le Seigneur exauce la supplique fervente d´une assemblée qui est avide de recevoir la parole de Dieu.

À la prédication fait suite la célébration de la sainte cène, préparée sous l´action de la parole de Dieu.

EN BREF

Au cours des services divins est annoncée la volonté de Dieu ; cette proclamation de la parole est appelée « prédication ». (12.1.6)

Jésus enseignait dans le temple de Jérusalem, dans des synagogues et dans d´autres lieux. Le Sermon sur la montagne est un exemple de sa proclamation de la parole. (12.1.6.2)

C´est Pierre qui, à la Pentecôte, a tenu la première prédication chrétienne. (12.1.6.2)

Le service divin néo-apostolique ménage beaucoup d´espace à la proclamation de la parole. La base en est une parole biblique dont l´interprétation, sous la forme d´un discours libre, constitue le cœur de la prédication ; elle est suscitée par le Saint-Esprit. (12.1.6.3)

La proclamation de la parole est axée sur l´Evangile qui annonce la vie et le sacrifice de Jésus, sa résurrection et son retour. Elle donne de surcroît des repères d´orientation permettant aux fidèles de mener leur vie conformément à la volonté de Dieu. (12.1.6.3.1)

La proclamation apostolique de la parole vise toujours à préparer l´assemblée en vue de l´avènement de Jésus-Christ. (12.1.6.3.2)

La parole prêchée affermit la foi et la confiance en Dieu, procure consolation et assurance, et favorise l´acquisition de la connaissance. (12.1.6.3.2)

La parole de Dieu est parfaite, pure, et elle ne trompe pas ; elle est cependant proclamée et perçue par des hommes imparfaits. Cela n´empêche pas Dieu de remplir la prédication de puissance. (12.1.6.3.3)

Voir aussi