11.3.1 Édification d´une Église sous l´autorité d´apôtres

Dès septembre 1833, d´autres apôtres ont été appelés par la prophétie. Des hommes doués du don de prophétie ont joué un rôle considérable dans cette démarche.

En 1835, les apôtres appelés à leur ministère par des prophètes ont été consacrés en vue de leur œuvre ultérieure, après quoi ils se sont retirés pendant une année — ils étaient au nombre de douze - à Albury, pour d´intenses délibérations communes.

Les apôtres s´attendaient à être envoyés auprès de tous les chrétiens et à recevoir une force particulière à cette fin. Par le biais de leur « Grand manifeste » de l´année 1837, ils se sont adressés à tous les chefs spirituels et temporels de la chrétienté et ont appelé le clergé à se soumettre à l´autorité des apôtres.

En guise de préparation à l´unification des chrétiens sous leur autorité, les apôtres se sont familiarisés dès 1838 avec la doctrine et la liturgie de différentes confessions. Leur exhortation n´a cependant pas été entendue.

Au sein de l´œuvre apostolique, les apôtres se sont concentrés sur la préparation de la cohorte eschatologique des « cent quarante-quatre mille », évoquée dans l´Apocalypse : ces cent quarante-quatre mille devaient être scellés par l´imposition de leurs mains. C´est ainsi qu´en 1847, environ un millier de croyants l´ont été en Angleterre. La même année, l´apôtre Francis Woodhouse a scellé des gens au Canada et l´apôtre Thomas Carlyle en Allemagne.

Voir aussi