11.2.6 Le christianisme à l´aube du XIXe siècle

À une époque où les sciences de la nature tentaient de dominer de vastes domaines de la pensée, où les questions sociales défiaient l´éthique chrétienne et où les pouvoirs nationalistes cherchaient à instrumentaliser les forces religieuses en présence, l´appel à un retour à l´Evangile et à l´espérance chrétienne qui s´y rattache en le retour de Christ s´est fait plus audible.

Au cours des XVe et XVIe siècles, la mission avait été lancée à partir de l´Espagne et du Portugal surtout, et on n´hésitait pas à imposer la foi chrétienne, souvent en usant de violence, aux habitants des territoires conquis. Au XIXe siècle, des chrétiens convaincus ont développé, dans les colonies surtout, une intense et pacifique activité missionnaire.

Tel est l´arrière-plan historique, à partir duquel Dieu a fait en sorte que des apôtres puissent à nouveau œuvrer.

EN BREF

Conformément à leur ordre de mission, les apôtres ont commencé à prêcher l´Evangile, d´abord parmi les Juifs, puis dans les pays païens de l´espace méditerranéen. (11.1)

Après la mort des apôtres de l´Église primitive, le Saint-Esprit a continué d´agir de diverses manières. (11.2)

Défendre la foi chrétienne et poser les fondements de la doctrine chrétienne était l´affaire des docteurs de l´Église. (11.2.1)

Les déclarations doctrinales des pères de l´Église surtout ont influé de manière déterminante sur les dogmes de l´Église. Les vérités essentielles de la foi chrétienne ont été élaborées et imposées lors de différents conciles. (11.2.1)

Vers la fin du IVe siècle, le christianisme est devenu la religion d´État au sein de l´Empire romain. (11.2.2)

Le monachisme a joué un rôle particulier dans l´expansion du christianisme. Le christianisme est devenu la valeur déterminante pour la vie de l´individu et de la société en Europe. (11.2.2)

Le « schisme d´Orient » (1054) a marqué la séparation de l´Église d´Occident (l´Église catholique romaine) de celle d´Orient (l´Église orthodoxe). (11.2.2)

Dans l´Europe médiévale, l´Église chrétienne a connu une large sécularisation qui a suscité des efforts en vue de la réformer. La recherche de l´Evangile originel et de l´orientation par le Saint-Esprit a déterminé une évolution résumée par la notion de « Réforme ». (11.2.3 ; 11.2.4)

En réaction à la Réforme, le catholicisme s´est rénové, et d´autres mouvements religieux se sont développés. (11.2.4 ; 11.2.5)

À partir du XVe siècle a débuté l´évangélisation de pays situés hors de l´Europe ; au XIXe siècle, ce travail missionnaire s´est intensifié. (11.2.6)

Tel est l´arrière-plan historique, à partir duquel Dieu a fait en sorte que des apôtres puissent à nouveau œuvrer. (11.2.6)

Voir aussi