11.2.5 Le catholicisme et le protestantisme en mutation

La Réforme a entraîné une Contre-Réforme : le catholicisme européen, ciblant un renouveau spirituel, a provoqué un renforcement de la papauté. Les papes se sont efforcés de regagner des régions protestantes au catholicisme.

En Europe, ces luttes intestines ont débouché sur la Guerre de Trente Ans (1618-1648) qui a eu notamment pour résultat le renforcement des Églises d´État : le souverain décidait de l´appartenance religieuse de ses sujets.

Au XVIIIe siècle, des chrétiens rationalistes, réceptifs aux connaissances acquises par les sciences, se sont ralliés à la pensée philosophique des Lumières (l´ « Aufklärung »). Les querelles confessionnelles et les litiges philosophico-théologiques ont plongé le protestantisme dans une crise qui a permis au piétisme de devenir de plus en plus influent.

Les caractéristiques du piétisme sont l´intérêt pour l´étude biblique intensive, l´engagement social et missionnaire ainsi que la forte accentuation de l´activité rédemptrice de Jésus-Christ.

La mise en valeur du sentiment, dans la vie et la foi des chrétiens, s´est retrouvée dans une certaine mesure dans les « Réveils ». Ces courants spirituels protestants nés au XVIIIe siècle, plus particulièrement en Angleterre et aux États-Unis, voulaient se démarquer du « christianisme routinier » pour revenir à une foi vivante.

Au XIXe siècle, des Églises détachées de l´État, des Églises protestantes libres se sont constituées en Allemagne aussi, et la Mission Intérieure y a pris son départ. Il s´agissait d´un mouvement qui visait non seulement à gagner au christianisme des païens vivant dans des pays étrangers, mais aussi des concitoyens étrangers au christianisme en raison de leur pauvreté ou de leur ignorance. Les sociétés de mission ont donné des impulsions déterminantes à l´expansion ultérieure du christianisme dans les pays extra-européens, surtout en Afrique.

Au sein du catholicisme des XVIIIe et XIXe siècles, on observe aussi l´apparition d´une piété orientée vers l´expérience spirituelle.

C´est dans ce contexte qu´il convient de ranger les débats intellectuels sur la Révolution française, les circonstances qui accompagnent l´ère industrielle naissante ainsi que la pensée scientifique et rationaliste qui cherche à expliquer le monde sans faire référence à la foi traditionnelle.

Voir aussi