11.2.2 Le christianisme, religion d´État, et sa propagation

En 380-381, l´empereur Théodose a élevé le christianisme au rang de religion d´État dans tout l´Empire romain et interdit tous les cultes païens.

À l´époque des Grandes Invasions, le christianisme s´est affermi en Europe et propagé dans de vastes étendues du monde alors connu. À partir du VIIe siècle, les chrétiens se sont vus confrontés à une nouvelle religion dans certaines régions d´Asie et d´Afrique : l´islam.

Le monachisme a joué un rôle particulier dans l´expansion du christianisme. Très souvent, les moines ont aussi réalisé de grandes choses dans le domaine des sciences, de l´agriculture et de l´organisation sociale. Nombre d´entre eux considéraient la propagation de la foi chrétienne comme l´une de leurs tâches principales.

L´histoire a fait, du christianisme, la valeur déterminante pour la vie de l´individu et de la société en Europe.

Les crises du christianisme médiéval sont dues au « schisme d´Orient », en l´année 1054, c´est-à-dire à la séparation de l´Église d´Occident (l´Église catholique romaine) de celle d´Orient (l´Église orthodoxe), aux croisades (1096-1270), à l´affrontement, en Europe centrale, entre le pouvoir papal et le pouvoir impérial, et à l´opposition croissante à l´islam.

Voir aussi