1.4 La foi, réponse de l´être humain à la révélation de Dieu

La foi fait partie des réalités fondamentales de la vie humaine. La foi ne désigne pas d´emblée une doctrine déterminée ou un univers de pensée précis, mais une conviction plus ou moins fondée, une croyance distincte d´un savoir vérifiable. En dehors du contexte religieux, la foi désigne aussi cette attitude subjective qu´est la confiance en quelqu´un.

Indépendamment du fait qu´il adhère ou non à une doctrine religieuse, tout homme croit. Pour l´essentiel, il se laisse d´ailleurs guider par ce qu´il croit pour mener sa vie ; dans cette mesure, la foi individuelle de l´être humain façonne sa personnalité.

Au sens religieux, la foi réside dans l´adhésion de l´homme à une divinité ou à un principe divin.

La Trinité divine est le fondement et l´objet de la foi chrétienne. Jésus-Christ a rendu accessible à l´homme la foi en Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

En Hébreux 11 figurent des déclarations fondamentales au sujet de la foi : « Or, la foi est une ferme assurance des choses qu´on espère, une démonstration de celles qu´on ne voit pas » (verset 1). La foi y est aussi présentée comme condition indispensable pour s´approcher de Dieu : « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s´approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu´il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (verset 6).

Il n´en reste pas moins que c´est une grâce divine accordée à l´être humain que de trouver accès à Dieu au moyen de la foi. Le croyant doit reconnaître la foi comme étant un cadeau et l´appliquer tout au long de sa vie (cf. 4.2.1.5).

Voir aussi