1.2.1 Sommaire et économie de la Bible

La Bible se compose de deux parties principales : l´Ancien et le Nouveau Testament. Le terme de « testament » tire son origine de la promesse d´une « alliance nouvelle » en Jérémie 31 : 31-34 [1]. Tandis que les écrits de l´Ancien Testament se rapportent à l´alliance que Dieu avait conclue avec Abraham, Isaac et Jacob ainsi que Moïse, les écrits du Nouveau Testament attestent la Nouvelle Alliance initiée par Dieu au moyen de l´envoi de son Fils.

Et l´Ancien et le Nouveau Testament témoignent du plan de salut conçu par Dieu en faveur de l´être humain ; dans cette mesure, ils sont liés l´un à l´autre. La notion de « Bible » pour désigner l´Ancien et le Nouveau Testament est en usage (dans l´espace francophone) depuis le XIIe siècle.

[1] Le terme hébreu « berit », signifiant « alliance » a été rendu par « diathêkê » dans la traduction grecque de la Bible ; or, ce terme grec signifie à la fois « alliance » et « testament ».

Voir aussi