Projets humanitaires

Rapport intermédiaire depuis les Philippines : Les premiers secours sont arrivés à Leyte

13.11.2013

Le typhon Haiyan a durement frappé les Philippines

L’organisation d‘aide de l’ENA du Sud-Est asiatique est sur place, à Leyte (Photos : ENA SEA)

Manille. Ce n’est certes qu’une goutte d’eau dans la mer, mais c’est un bon début : c’est en ces termes que l‘apôtre de district Urs Hebeisen décrit la petite bonne nouvelle que l’apôtre Bual et un collaborateur de l’organisation d’aide NACRelief, de l’Asie du Sud-Est, sont arrivés à Bato (Leyte). 34 familles ont déjà pu recevoir une aide alimentaire ! « Au moins ces frères et sœurs auront-ils déjà été réconfortés », écrit l’apôtre de district Hebeisen. Mais l’aide doit se poursuivre.

Jusqu’ici, les frères sur place étaient sans nouvelles de l‘évêque Puso qui vit à Leyte. À présent, l’apôtre de district sait toutefois que l’évêque est vivant, mais il est toujours impossible d’entrer en communication avec la zone sinistrée. L’équipe de secours doit maintenant tenter de rallier Tacloban. L’apôtre de district écrit à ce sujet : « C’est surtout la situation sécuritaire qui est très précaire. Ils ont besoin d’anges gardiens ! »

L’aide internationale commence seulement à se mettre en place

Il estime entre-temps que l’aide internationale commence a arriver dans les zones sinistrées des Philippines. La situation actuelle nécessite l’intervention d’experts et de grandes organisations comme la marine, l’armée, la police et la Croix-Rouge, dit encore le Président philippin de l’Église : « Nous avons cependant l’assurance de pouvoir apporter notre propre contribution, même si, pour l’instant, elle n’est que ponctuelle. »

Beaucoup de victimes

En conclusion, il lance cet appel chargé d’émotion : « Nous compatissons au malheur des innombrables victimes, des sans-abri, des affamés, des blessés, des malades, de ceux qui ont perdu leurs proches. Une grande souffrance règne ici et un grand malheur a frappé beaucoup, beaucoup de gens. Nous vous remercions de toutes vos prières et promesses de soutien ! »

Le typhon le plus puissant de tous les temps

Vendredi dernier, Haiyan, la tempête tropicale la plus violente de tous les temps, a frappé de plein fouet l‘île de Leyte, dans l’Est des Philippines ; dans les régions côtières, des vagues de plusieurs mètres ont submergé les villages. Beaucoup de régions sont isolées du reste du monde. Près de onze millions de personnes sont frappées par cette catastrophe naturelle. Dans beaucoup de régions, les communications sont coupées, et les lignes électriques et téléphoniques détruites.

Catégorie : Projets humanitaires