Projets humanitaires

Vivre en sécurité et dans la dignité

09.10.2009

« NAK-karitativ » a réactualisé son site

Premiers dons pour la « Springboard Foundation » (Photo : ENA SouthEastAsia)

Dortmund. Ce jour, l’organisation néo-apostolique d’aide humanitaire  « NAK-karitativ » a réactualisé son site Internet. Il offre désormais une bonne vue d’ensemble de cette « association d’aide des Eglises territoriales d’Allemagne, qui, de manière autonome ou en coopération avec l’Eglise et des organisations partenaires compétentes, initie ou promeut des projets et des actions d’aide sur le plan national et international, afin que les gens puissent vivre en sécurité et dans la dignité. » Pour la première fois, une traduction du site en langue anglaise est également proposée.

Dans la colonne de droite, le visiteur découvre les informations actuelles, notamment celles, bouleversantes, concernant les régions des Philippines dévastées par plusieurs tempêtes tropicales et glissements de terrain. Des milliers de personnes sont en danger de mort ! « NAK-karitativ » offre ses premières mesures d’aide et appelle à des dons supplémentaires. Les dons sont également possibles en ligne.

 

Aux Philippines, la situation est dramatique

L’apôtre de district Urs Hebeisen, de Manille, rapporte qu’il a remis un don de 350 000 pesos philippins (env. 5 500 €) respectivement à la « Springboard Foundation » et à l’association « Circle of Friends ». « Ces dons de « NAK-karitativ », si importants pour le soutien à l’aide aux victimes des catastrophes, ont été  accueillis avec une grande reconnaissance et beaucoup de joie. »

D’autres malheurs sont hélas en cours. Voici ce qu’écrit l’apôtre de district Hebeisen : « L’aide d’urgence n’est pas encore achevée que de nouvelles informations catastrophiques nous parviennent déjà. La partie septentrionale de Luçon est coupée du reste du monde. Des torrents d’eau et de boue ont dévasté la zone au cours de la nuit dernière. A la suite de l’écroulement des ponts, la « Taskforce » de la jeunesse n’a pas pu intervenir. Il est encore impossible d’estimer l’étendue des dégâts, et, selon les premières informations, quelques-unes de nos communautés sont concernées. » L’apôtre de district précise que, pour l’instant, seule l’armée est en mesure de prendre des mesures d’aide et de sauvetage. « Nous sommes cependant en « stand by » et, dès que possible, nous tenterons de joindre nos frères et sœurs en détresse. »

En conclusion à son rapport, il écrit encore : « Merci de tout cœur de penser à nous ! »

Vers le site de « NAK-karitativ »