Projets humanitaires

Les premières aides parviennent dans la zone sinistrée des Philippines

08.10.2009

Des jeunes de la communauté de Makati distribuent des denrées alimentaires (Photo : NAC SouthEastAsia)

Tout ce qui reste tient dans ce sac (Photo : Springboard Foundation)

Manille. L’apôtre de district Urs Hebeisen, le représentant de l’Eglise néo-apostolique aux Philippines annonce que l’Eglise a lancé ses premières actions d’aide dans la zone sinistrée des Philippines. A la fin du mois de septembre, la tempête tropicale « Ketsana » a causé, dans Manille, la capitale, et les provinces septentrionales, les pires inondations depuis 40 ans ; des milliers de personnes en sont victimes. Avec le soutien de l’organisation « nak-karitativ », de l’Eglise d’Allemagne, les premières aides sont arrivées aux Philippines.

Les premiers soutiens financiers pour la restauration d’une station d’eau potable ont été versés à la fondation « Springboard » ; de la même manière, un soutien a été apporté à l’atelier pour handicapés qui a perdu tout son matériel à cause de la tempête. A Makati, dans la région de Manille, de jeunes membres de la communauté sont montés en première ligne pour aider à al distribution de denrées alimentaires aux familles sinistrées. L’apôtre de district Hebeisen qui collabore à l’état-major de crise de la Chambre de Commerce locale écrit : « La situation reste précaire dans de nombreuses régions. » Il signale aussi que, loin des caméras des journalistes, 95 familles néo-apostoliques sont en détresse. « Nous essayons de les joindre le plus vite possible. »

Ce qui était particulièrement impressionnant, c’est que la journée d’actions de grâces s’est entièrement déroulée sous le signe du souvenir des nombreux morts. Pourtant, en dépit de la catastrophe, on n’a pas oublié de rendre grâces et gloire à Dieu. Voici ce que l’apôtre de district dit à ce sujet : « Toute la nation a prié, pas seulement les chrétiens néo-apostoliques, et le deuxième typhon, tant redouté, n’a plus causé beaucoup de dommages. »

S’agissant du séisme survenu en Indonésie, l‘apôtre de district, reconnaissant, rapporte qu’aucune victime néo-apostolique n’est à déplorer, nos communautés ne se trouvant pas dans les régions sinistrées.

Reportez-vous aussi au site de la « New Apostolic Church Philippines ».