Projets humanitaires

Dons généreux pour l’aide aux régions sinistrées de Zambie

06.06.2008

Familles évacuées en Zambie

Villages inondées après les fortes chutes de pluie (Photos: NAK-karitativ)

Dortmund. L’appel aux dons en faveur des victimes des inondations en Zambie a été largement entendu. Non seulement l’œuvre de mission de l’Eglise territoriale d’Allemagne du sud, ainsi que différentes Eglises territoriales et l’Eglise néo-apostolique internationale ont apporté leur contribution au fonds d’aide d’urgence, mais également des particuliers de toute l’Allemagne, des pays voisins et même d’outre-mer ont participé  généreusement à cet effort.

300.000 Euros ont déjà été envoyés en Zambie pour une aide d’urgence. NAK-karitativ a reçu près de 400.000 Euros de dons. L’organisation d’entraide de l’Eglise néo-apostolique est confiante de pouvoir financer avec cela des projets de reconstruction, d’aide alimentaire,  ainsi que la fourniture de semences jusqu’à la fin de l’année.

Sous le titre « La Zambie menacée de famine » l’Eglise néo-apostolique a fait une demande de dons (voir notre communiqué)

 

Aide alimentaire et semences pour des villages du Burkina Faso, Mali et Nigeria

Dans la zone du Sahel également, après les chutes de pluie importantes de l’hiver 2007/2008, un programme d’aide alimentaire et de fourniture de semences a débuté (voir notre communiqué de septembre 2007) L’Eglise territoriale de Hesse/Rhénanie-Palatinat/Sarre, au travers des administrations locales au Mali, Niger et Burkina Faso, organise et supervise le transport et la distribution des dons dans les zones sinistrées. Dans un premier temps, le coût de l’opération est de 76'000 Euros.

Au Burkina Faso, 45 provinces ont été durement touchées. Il faut ici relativement beaucoup de nourriture et des semences (millet et riz), car ce pays a subi des chutes de pluie particulièrement abondantes. Au Mali, l’ONU annonce que près de 30’000 personnes sont directement touchées par les inondations. En plus de l’aide alimentaire, il faut mettre à disposition des fonds pour la reconstruction. Au Nigeria, dans la région de Zinder, plusieurs milliers de personnes souffrent des suites des inondations. NAK Hesse/Rhénanie-Palatinat/Sarre a déjà pu acheter 200 sacs de riz et de millet à des conditions favorables et les a stockés dans les bâtiments administratifs de l’Eglise locale. Il est prévu d’acheter encore 300 sacs de céréales.

Un don de 30 Euros permet d’acheter un sac de riz et 19 Euros suffisent pour un sac de millet. Toute l’aide est financée via NAK-karitativ.

Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de NAK-karitativ (en allemand).