Nouvelles du monde

Au Pakistan, des familles néo-apostoliques sont aussi touchées

27.08.2010

Photo: Getty Images

Zurich. Au Pakistan, l’Eglise néo-apostolique compte près de 200 000 membres. Certains d’entre eux ont été touchés par les inondations catastrophiques ; une centaine de familles ont perdu tous leurs biens. Ces chiffres, l’apôtre-patriarche Leber les a communiqués aux apôtres de district dans le monde entier, en leur demandant de prier pour tous les habitants de cette région.

L’apôtre de district adjoint John Sobottka coordonne le travail de l’Eglise néo-apostolique au Pakistan. Selon les premiers rapports, des familles et des églises néo-apostoliques ont aussi été touchées par ces inondations catastrophiques. Voici les chiffres provisoires dont fait état l’apôtre de district adjoint Sobottka : 103 familles ont tout perdu, 316 autres ne possèdent plus grand-chose ; 29 églises ont été complètement et 15 autres partiellement détruites. Voici ce que dit l’apôtre-patriarche Leber à ce sujet : « En qualité d’Eglise et compte tenu de la situation actuelle sur place, nous ne pouvons  offrir qu’une aide restreinte. » Pour l’instant, tout est concentré sur la coopération avec les grandes organisations d’aide et l’armée. « NAK-karitativ », l’organisation d’aide de l’Eglise néo-apostolique en Allemagne, coopère déjà avec des organisations locales dignes de confiance.

La population  pakistanaise est durement éprouvée, et il faudra longtemps encore pour que soit connue l’étendue réelle des dommages. L’apôtre-patriarche Leber : « Nous n’avons pas le droit d’oublier ces gens dans nos prières ! »