Nouvelles de l’ENAI

12 Août 2020 : Pensées relatives à la parole biblique

12.08.2020

photo: P. Johanning

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. » (Hébreux 4 : 12).

La parole biblique qui sert de base à cette veillée est issue de l’épître aux Hébreux, dont l’auteur est inconnu. L’épître a probablement été écrite vers 90 après Jésus-Christ et fait donc partie des textes anciens du Nouveau Testament. La « parole de Dieu », qui se trouve par exemple dans les Saintes Écritures et qui est transmise par la prédication de la parole, est comparée dans notre parole biblique à une épée. Au premier abord, cela peut sembler violent, peut-être même agressif. Une épée à double tranchant peut être utilisée dans toutes les directions. Il n’est pas nécessaire, comme c’est le cas pour un sabre, au tranchant unique, de la tourner, car les deux côtés de la lame peuvent trancher d’égale manière. La parole de Dieu, souligne l’auteur, est encore plus efficace qu’une épée à double tranchant, car elle pénètre plus profondément que n’importe quelle lame et produit beaucoup plus que ne le peuvent les armes humaines. 

Si nous lisons attentivement ce verset, nous constatons qu’il manque quelque chose à la parole, bien qu’elle puisse être utilisée comme épée et comme arme : la nature destructrice. La parole de Dieu, et c’est ce qui doit être exprimé, est en mesure de révéler l’homme dans sa nature, afin de montrer qui il est réellement.

La parole : vivante et efficace

La parole de Dieu est une parole vivante. Elle parle toujours dans le présent. La parole de la Bible est très ancienne, et elle n’est malgré tout pas dépassée, car elle est présente et efficace à travers la prédication. Elle s’appuie sur notre situation concrète, de sorte que nous nous demandons comment une telle chose est possible. En outre, la parole de Dieu crée également la vie. Quiconque la reçoit et s’y conforme (!) obtiendra la vie éternelle !          

L’auteur de l’épître aux Hébreux parle du fait que la parole est efficace, c’est-à-dire qu’elle est puissante. La parole de Dieu est créatrice. Dieu a tout créé par sa parole. Par la parole, Jésus a guéri des malades et ressuscité des morts. Les péchés sont pardonnés et le salut est promis par la parole.

La parole – tranchante et pénétrante

Le tranchant de la parole de Dieu se démontre notamment par le fait qu’elle enseigne à distinguer clairement le bien du mal, la vérité du mensonge. Lorsque les hommes s’entretiennent, les paroles servent à enjoliver ou à dissimuler quelque chose, tandis que la parole de Dieu révèle ce qui est désagréable, dérangeant et mauvais. Elle doit nous inciter à nous apprécier à notre juste valeur, et ainsi à ne pas être soumis à l’aveuglement sur nous-mêmes.

Lorsque la parole de Dieu nous pénètre, cela signifie que nous en sommes emplis et que nous vivons avec elle et par elle.

La parole – juge des sentiments et pensée du cœur

Lorsque la parole nous pénètre, se révèle ce qui domine nos pensées et sur quelles motivations reposent nos souhaits. Nous reconnaissons que nous n’agissons et ne planifions pas toujours dans l’esprit de Dieu, et la parole de Dieu nous donne l’occasion de revenir. Nos faiblesses sont révélées, et nous sommes mis en garde contre les mauvaises voies ; mais notre attention est surtout attirée sur le chemin de Christ, qui conduit à la vie. Car Dieu ne souhaite fondamentalement que le salut pour nous, les hommes (1 Ti 2 :4 ; Jn 3 : 17). Et il y œuvre par sa parole, continuellement et avec patience jusqu’à la fin du temps de grâce.

Souvenons-nous que l’on peut aussi aider autrui, grâce à un choix crédible pour Jésus-Christ, qui se démontre par la parole et les actes, à choisir Jésus-Christ !

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI