Nouvelles de l’ENAI

15 Juillet 2020 : Pensées relatives à la parole biblique

15.07.2020

photo : P. Johanning

« Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières » (Actes 2 : 42). La parole biblique de la veillée d’aujourd’hui nous conduit au temps de la première Église chrétienne. Les apôtres avaient été envoyés par Jésus-Christ et avaient reçu « la puissance du Saint-Esprit » (Actes 1 : 8). Après la Pentecôte, ils ont commencé à enseigner et à baptiser. Ils ont annoncé la signification salvatrice de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ.

Leur apparition dans la puissance du Saint-Esprit a eu de l’effet, leurs paroles ont « touché le cœur » (verset 37), c’est ainsi qu’est née la première communauté. Des dons issus du Saint-Esprit se sont développés au sein de celle-ci : les fidèles entretenaient la communion fraternelle, qui était marquée par le sentiment d’union, l’orientation d’après l’Évangile, la fête de la sainte cène et la prière.

Quatre caractéristiques de la communauté chrétienne

La communauté chrétienne est composée de ceux qui sont baptisés, ils ne vivent pas indépendamment les uns des autres, mais réalisent leur foi dans la communion avec les autres baptisés. C’était ainsi au sein de l’Église de Jérusalem, et c’est encore le cas aujourd’hui.

La foi chrétienne est toujours orientée vers la communion, dont le signe de reconnaissance est l’amour pour Dieu et pour le prochain (Jean 13 : 35). Au sein de la communauté chrétienne, l’un doit soutenir l’autre dans la foi, mais aussi le soutenir dans les soucis de la vie quotidienne. L’unité de la communauté est possible grâce à la foi en Jésus-Christ, en sa mort salvatrice, en sa résurrection et en son retour.

L’enseignement des apôtres, dont il est question dans notre parole biblique, n’est rien d’autre que l’Évangile. Les apôtres ont témoigné du fait que Jésus était le Christ et que le salut parfait ne peut être obtenu qu’en lui. L’enseignement des apôtres est témoigné dans les Saintes Écritures. L’annonce présente des apôtres et de tous les ministres sert à rendre l’Évangile compréhensible pour l’homme d’aujourd’hui et à exhorter à la foi en Christ.

La fraction du pain représente la sainte cène, les chrétiens de tous temps peuvent faire l’expérience de la présence de Jésus-Christ en elle. Dans la sainte cène, l’assemblée est unie à Jésus-Christ et unie entre elle. La réception du corps et du sang de Jésus est l’élément central du service divin jusqu’au moment où le Seigneur reviendra.

La prière est le dialogue avec Dieu, elle permet une relation étroite avec lui. Dans l’adoration de Dieu, nous pouvons prendre conscience de sa grandeur, dans la reconnaissance, nous pouvons découvrir la richesse de ses dons, dans la demande, notre confiance peut grandir en son soutien, et, dans l’intercession, l’amour pour notre prochain peut se développer. La prière commune de la communauté favorise la communion et la compréhension mutuelle.

Autrefois comme aujourd’hui, Jésus-Christ envoie des apôtres. Ils ont notamment pour mission de fortifier l’Église, d’annoncer l’Évangile de la bonne manière et d’exhorter à être disposé à la repentance. Notre parole biblique nous invite à réfléchir si notre communauté respective se place véritablement dans la tradition de l’Église chrétienne primitive de Jérusalem !

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI