Nouvelles de l’ENAI

29 avril 2020 : Pensées relatives à la parole biblique

23.04.2020

Photo : P. Johanning

« Sentez et voyez combien l'Éternel est bon ! Heureux l’homme qui cherche en lui son refuge ! Craignez l’Éternel, vous ses saints ! Car rien ne manque à ceux qui le craignent » (Psaumes 34 : 9-10). Le Psaume 34 évoque les malheureux, les pauvres, les malades ou les persécutés qui s’adressent à Dieu pour être délivrés de leur détresse. Il est probable que ce Psaume ait été chanté dans le temple par les prêtres ou même par l’ensemble de l’Église. Pour les Israélites, le temple était le lieu où Dieu était le plus près d’eux, où ils trouvaient refuge et aide.

Dieu est bon

Le Psaume attire l’attention sur le fait qu’il est nécessaire de faire confiance à Dieu pour expérimenter et reconnaître sa bonté. Quiconque fait confiance à Dieu subsiste aussi dans les situations difficiles, dans lesquelles on peut avoir l’impression d’avoir été abandonné par Dieu. Le fait de faire confiance à Dieu n’est pas une performance que l’on peut fournir, mais c’est possible à travers le Saint-Esprit. C’est pour cela que l’on vante aussi celui qui est capable de faire confiance à Dieu. Quiconque peut se confier en Dieu dans les bonnes et mauvaises situations est véritablement béni par lui !

La crainte de Dieu

Les « saints », c’est-à-dire ceux qui font partie du peuple de Dieu, sont appelés à faire preuve de crainte de Dieu. La crainte de Dieu est la crainte et le respect face à la sainteté et à la toute-puissance de Dieu, face à sa majesté. Quiconque reconnaît la majesté de Dieu lui manifeste de la reconnaissance et se focalise sur sa volonté. La crainte de Dieu se démontre également en évitant le péché. « Préserve ta langue du mal, et tes lèvres des paroles trompeuses ; éloigne-toi du mal, et fais le bien ; recherche et poursuis la paix. » (Psaumes 34 : 14-15).

Quiconque regrette ses péchés et s’en repent reconnaît aussi ses propres faiblesses et la nécessité de faire confiance à l’aide de Dieu. Dieu aidera celui qui ne bâtit pas sur sa propre force mais sur la force de Dieu !

Ne manquer de rien

L’auteur du Psaume parle du fait que les justes vivent beaucoup de détresses et de souffrances (versets 18-19), il exprime néanmoins la certitude selon laquelle ceux qui mettent leur confiance en Dieu et font preuve de crainte de Dieu ne manquent de rien.

Cependant, nous constatons sans cesse que beaucoup de ceux qui font confiance à Dieu manquent même du nécessaire. Souvent, l’inaptitude humaine et la cupidité empêchent que les hommes aient le nécessaire pour vivre. Cette injustice est difficile à supporter. Or, il existe une consolation. Une seule chose ne peut pas être empêchée par les hommes, c’est le fait que Dieu accorde le salut, qu’il accompagne et fortifie l’homme afin que, même dans les situations difficiles, il ne doute pas.

Même dans les dangers et les situations désespérées, nous voulons nous en remettre à l’amour de Dieu et à sa volonté salvifique !

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI