Nouvelles de l’ENAI

Nouvel apôtre de district et nouveau district apostolique

05.10.2018

L’apôtre-patriarche Schneider à l’autel à Brisbane

L’apôtre de district Andersen lors de son admission à la retraite

Mandatement du nouvel apôtre de district Peter Schulte

Aperçu de la communauté (Photos : NAC Western Pacific)

Brisbane/Zurich. L’histoire de l’Église aux antipodes débute un nouveau chapitre : l’apôtre de district Andrew Andersen a été admis solennellement à la retraite. Dans le même temps, le district de son successeur a été réorganisé.

« Un nouveau chapitre dans le même livre » – c’est avec ces paroles que le président international de l’Église, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider, a créé le nouveau champ d’activité d’apôtre de district qui porte le nom de « Pacifique occidental ». Les Églises territoriales de Hong-Kong, de Corée, du Japon, de Macao et de Taïwan s’ajoutent à l’ancien district d’Australie. Aux côtés des nombreux autres Églises territoriales déjà existantes, un champ d’activité d’apôtre de district a été créé qui comprend plusieurs pays de la région occidentale du Pacifique, du Japon à la Chine en passant par l’Australie. Le nouvel apôtre de district est Peter Schulte, qui avait déjà été nommé en tant qu’apôtre de district adjoint en Australie, il y a de cela presqu’un an jour pour jour. Âgé de 54 ans, le nouveau président de l’Église territoriale vit à Sarina/Queensland. Sa succession a été implorée depuis longtemps et repose sous la bénédiction de Dieu. Peter Schulte est un homme de foi et d’une grande force. Il va diriger un grand district, et il le fera, comme à son habitude, de manière calme et réfléchie, s’est exprimé Andrew Andersen, qui vient d’être admis à la retraite bien méritée, après 17 année d’exercice ministériel en tant qu’apôtre de district.

Préserver l’héritage

Andrew Andersen a servi avec un amour véritable, une sincère humilité et une sagesse divine, écrit l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider au sujet de l’apôtre de district sortant. Il l’a vécu comme un ami fidèle au grand cœur et à l’humour subtil. Le message biblique adressé par l’apôtre-patriarche au cours de sa prédication lors du service divin célébré à Brisbane était à l’image de cet éloge, extrait de la parole biblique en I Pierre 1 : 3-5 : « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir ; il vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! »

« Dieu préserve son héritage et ses héritiers », s’est adressé le président de l’Église à l’assemblée. L’héritage impérissable, immaculé et inaltérable n’est pas seulement vraisemblable, mais il a déjà été préparé par Dieu en Jésus-Christ. Il est impérissable parce que le temps n’a pas d’influence sur lui. Il est immaculé parce que Christ a vaincu le pouvoir de Satan. Il est inaltérable parce qu’il ne perd jamais de sa valeur. L’apôtre-patriarche Schneider : « Et Dieu ne préserve pas seulement son héritage, mais il veille également sur ses héritiers. »

Une semaine pacifique

L’apôtre-patriarche avait noté une « semaine pacifique » dans son agenda. Mercredi 26.09.2018, il s’est rendu dans la communauté de Hong-Kong. Au cours du service divin, il y a remercié le responsable de longue date de cette Église territoriale, l’apôtre de district Urs Hebeisen, par des paroles chaleureuses. Ce dernier est lui-même à la veille de son admission à la retraite, qui est prévue en novembre 2018. Son successeur a déjà été défini : l’apôtre Edy Isnugroho se concentrera sur la direction des communautés néo-apostoliques en Asie du Sud-Est. Les communautés à Hong-Kong, en Corée, au Japon, à Macao et à Taïwan seront dès à présent intégrées au champ d’activité d’apôtre de district nouvellement créé.

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr