Nouvelles de l’ENAI

Confesser, plutôt que de se plaindre : Donner l’exemple pour le christianisme

16.05.2016

photos: NAC

Donner l’exemple pour la foi chrétienne – c’est l’appel lancé par le chef international de l’Église, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider. Le service divin traditionnel de la Pentecôte a été vécu par des dizaines de milliers de fidèles dans toute l’Europe, grâce à une vidéotransmission en direct.

« Tant de gens s’appliquent à faire connaître leur opinion », s’est exprimé le dirigeant de l’Église. Cependant, lorsqu’il s’agit de la position des valeurs chrétiennes au sein de la société, la plupart se limite à déplorer la perte de l’importance.

« Nous voulons donner l’exemple », est l’appel lancé par l’apôtre-patriarche Schneider. Car il existe une forme publique de la confession de foi – la participation au service divin et, lors de celui-ci, avant tout à la sainte cène. « Si tu veux confesser que Jésus-Christ est le chemin, le salut et la solution, célébrons donc alors la sainte cène. »

La Pentecôte comme fête de la reconnaissance

Le service divin central au Centre des Congrès de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) comptait environ 2000 participants. La prédication était basée sur la parole biblique en Galates 5 : 25 : « Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. »

La Pentecôte est tout d’abord une fête de la reconnaissance, a souligné le chef de l’Église. Au centre, il y a la reconnaissance, parce que Dieu a envoyé le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit agit dans la connaissance, selon laquelle Jésus est le Fils de Dieu, dans le baptême d’eau et d’Esprit, dans la possibilité d’entendre la parole de Dieu, dans la sainte cène et dans la capacité des ministres ordonnés à assurer leur service.

Être actif dans l’esprit de Jésus

Or, la reconnaissance à elle seule ne suffit pas, a déclaré l’apôtre-patriarche, en renvoyant à l’exhortation mentionnée dans la parole biblique : « marcher selon l’Esprit ». Cela peut être mis en pratique au travers de l’écoute et de l’acceptation de la prédication, de la réception de la sainte cène et des prières emplies de confiance illimitée en Dieu.

« Nous ne sommes pas devenus une partie de l’Église de Christ pour nous faire servir », a déclaré l’apôtre-patriarche en renvoyant à l’exemple de Jésus. Le plus grand service est de se préparer soi-même au retour de Christ, afin que Dieu puisse poursuivre son plan de rédemption. « Par amour pour notre prochain, nous voulons soutenir Dieu dans son effort. »

Vous trouverez des articles plus détaillés concernant la fête de la Pentecôte de l’Église néo-apostolique sur le site d’actualités nac.today.

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI, Pentecost, Pentecost events