Nouvelles de l’ENAI

Deux nouveaux apôtres pour le Brésil

07.11.2012

Week-end festif à Recife (Brésil)

Dans la sacristie, avant le service divin

Manifestation organisée par la jeunesse, le samedi (Photos : ENA Brésil)

Zurich/Recife. José Antonio Bonaite (53 ans) und Reinaldo Milczuk (51 ans) sont les deux apôtres nouvellement ordonnés pour l’Église territoriale du Brésil. Ils ont été investis de leur ministère au cours du service divin que l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber a célébré à Recife, ce week-end. Par ailleurs, Joao Silva a été ordonné dans le ministère d’évêque.

Le Président international de l’Église était entouré d’autres apôtres encore au cours de son séjour dans la métropole de la côte orientale de ce gigantesque pays. Outre l’apôtre de district Raoul Montes de Oca et l’apôtre Geraldino Aires, du Brésil, étaient présents aussi l’apôtre de district Armin Brinkmann, d’Allemagne, ainsi que, venu d’Argentine, l’apôtre de district Norberto Passuni et son adjoint, l’apôtre Carlos Granja. Le samedi matin a eu lieu une réunion des apôtres et des évêques, que l’apôtre-patriarche a mise à profit pour fortifier ses frères pour le travail exigeant et ambitieux qu’ils ont à accomplir dans ce vaste pays.

Préparation au dimanche

Au cours de l’après-midi, plusieurs groupes de jeunes ont présenté un spectacle sur l’histoire de l’Église néo-apostolique, longue de 150 ans. Un chœur et un orchestre ont rehaussé cette manifestation par ailleurs très harmonieuse et touchante pour les spectateurs, selon les dires de l’apôtre de district brésilien Montes de Oca.

Admission à la retraite et ordinations

Plus de 450 membres de l’Église du Nord-Est du Brésil se sont rassemblés, le dimanche, à l’occasion du service divin en faveur des défunts. Comme la manifestation de la jeunesse, la veille, il a eu lieu dans un centre culturel municipal. En activité depuis de nombreuses années, l’évêque José Luiz de Oliveira a été admis à une retraite bien méritée ; il a œuvré pendant 26 années en qualité de ministre de l’Église. Pour pérenniser la desserte des communautés, l’apôtre-patriarche a ordonné les deux nouveaux apôtres et un nouvel évêque.

Recife, une ville de tradition

Recife est la capitale de l’État fédéral brésilien du Pernambouc ; ville portuaire, elle compte plus de 1,5 millions d’habitants. S’agissant de l’Eglise néo-apostolique aussi, Recife est une ville de tradition. Au cours des années 1980, des apôtres de l’Église allemande de Rhénanie-du-Nord-Westphalie s’étaient rendus au Brésil et y avaient fondé les premières communautés, notamment à Recife. Parmi eux, il y a avait l’actuel apôtre de district Armin Brinkmann qui a revu la communauté en qualité d’invité de l’apôtre-patriarche. Depuis le mois d’octobre 2010, l’apôtre de district Raoul Montes de Oca est en charge de la responsabilité des Églises territoriales du Brésil et de la Bolivie.

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI