Nouvelles de l’ENAI

Pentecôte 2010 : Environ 1,2 millions de fidèles suivront le service divin en direct

10.05.2010

Le service divin de la Pentecôte aura lieu en l’église de Tafelsig (Photo : ENA Le Cap)

Le cheminement du signal satellitaire (Schéma : ENA)

Zurich/Le Cap. Tafelsig est le plus grand édifice cultuel de l’Eglise néo-apostolique dans le monde. Cette église est située dans un faubourg du Cap (Afrique du Sud). Elle accueillera cette année le service divin de la Pentecôte célébré par l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber. Cet office sera retransmis par satellite dans une centaine de pays du globe et suivi en direct par quelque 1,2 millions de fidèles.

Les préparatifs en vue de cet événement majeur du dimanche 23 mai 2010 battent leur plein. On recourra à une technique réglée avec précision pour assurer la liaison avec autant de communautés. La prédication sera traduite à l’autel en anglais et, en simultanée, dans plus de vingt autres langues. Plusieurs satellites capteront le signal et le diffuseront dans plus de 5 000 paroisses néo-apostoliques. En raison du décalage horaire, de nombreuses communautés d’Amérique du Nord et du Sud suivront la retransmission en différé.

La journée du samedi, veille de la Pentecôte,  sera aussi placée sous le signe de cette communion mondiale : un concert festif sera retransmis par satellite depuis l’église de Silvertown. Une société de production locale prépare les installations techniques et achemine le signal vers un émetteur terrestre situé à Johannesburg. Delà, l’image et le son sont retransmis dans quelques pays africains. En Allemagne, le signal parvient d’abord à l’émetteur terrestre d’Usingen, où il est pris en charge par une fibre optique et acheminé vers la Maison d’édition Bischoff, propriété de l’Eglise néo-apostolique, à Francfort. C’est là que s’y ajoutent la vingtaine de traductions. Le faisceau passe ensuite par un « uplink » qui l’achemine vers un des satellites Eutelsat qui le diffuse en Europe, en Afrique du Nord et dans certaines régions d’Asie. De Francfort, le signal met trois secondes à peine pour parvenir aux lieux de retransmission, après avoir parcouru environ 140 000 km.

Le cheminement du signal satellite est extrêmement intéressant.

Les origines

En 1946 a eu lieu la première retransmission d’un service divin par câble postal, depuis Reutlingen. Cinq ans plus tard, il y a eu la première retransmission audio par câble postal, suivie par environ 40 000 fidèles dans divers lieux de réception en Allemagne.

Depuis le début des années 1980, les retransmissions de l’image et du son par radio, par faisceau hertzien, se sont multipliées. A la Pentecôte 1990, un service divin a été retransmis pour la première fois par satellite, depuis l’Austria-Center de Vienne (Autriche) dans plus de 800 lieux de réception en Europe occidentale. En 2007, s’y est ajoutée la retransmission via l’Internet.

Concert et service divin

Le concert de la Pentecôte a lieu le 22 mai 2010, à 17.00 heures. Le service divin du lendemain, dimanche 23 mai, débutera à 10.00 heures. Ces indications sont données en heure locale ; il convient de tenir compte de l’éventuel décalage horaire.

 

D’une manière générale, la Pentecôte est considérée comme étant « l’anniversaire de l’Eglise ».  Ce jour-là, Dieu avait répandu le Saint-Esprit sur les croyants.

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr