Nouvelles de l’ENAI

La commission Œcuménisme de l’Eglise néo-apostolique accueille un nouveau membre

17.02.2009

La commission Œcuménisme de l’Eglise néo-apostolique. Deuxième à partir de la gauche : L’évêque Paul Imhof de Suisse, le nouveau membre désigné (Photo: ENAI)

Zurich. Paul Imhof est le nouveau membre de la commission Œcuménisme de l’Eglise néo-apostolique. Agé de 61 ans, cet évêque de Suisse rejoint la commission en remplacement de Hanspeter Nydegger qui, évêque, avait été admis à la retraite en 2006. Agissant par mission de l’apôtre-patriarche, le Président de la commission, l’apôtre Volker Kühnle, a remis solennellement à l’évêque Imhof le document attestant sa désignation comme membre de la commission et lui a souhaité la bienvenue au sein de cette dernière.

Au cours de sa première prise de parole, Paul Imhof a dit toute l’importance qu’il attachait au respect et à l’estime à porter aux autres confessions. Pour résumer son intervention, il souhaite contribuer à la sauvegarde des valeurs chrétiennes tout en préservant l’identité de notre Eglise.

Hanspeter Nydegger était membre de la commission depuis le mois de mars 2002.  En octobre 2006, il avait été solennellement admis à la retraite et, comme l’usage en est répandu au sein des commission de l’Eglise néo-apostolique, il y a continué son travail pendant quelque temps encore. L’apôtre Volker Kühnle l’a chaleureusement remercié de son engagement et des impulsions précieuses qu’il a su insuffler au travail de la commission.

 

La commission Œcuménisme avait été créée en octobre 1999, par l’apôtre-patriarche Richard Fehr alors en exercice. Son Président est l’apôtre Volker Kühnle (ENA d’Allemagne méridionale) ; il est soutenu dans son action par l’apôtre Rolf Wosnitzka (ENA d’Allemagne centrale) et l’évangéliste Peter Johanning (ENAI). L’évêque Paul Imhof rejoint à présent ce groupe.