Nouvelles de l’ENAI

Un apôtre pour la Guinée-Bissau – Un évêque pour le Portugal

14.11.2008

L’apôtre-patriarche Wilhelm Leber à Lisbonne (Photo: ENA RNW)

Lisbonne. Le 9 novembre dernier, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber a célébré le service divin dominical à Lisbonne, la capitale du Portugal. En présence d’une grande assemblée en fête, il a ordonné un apôtre pour l’Eglise territoriale de la Guinée-Bissau et un évêque pour le Portugal. De surcroît, l’apôtre portugais Manuel Luiz et son épouse Fatima ont reçu la bénédiction à l’occasion de leurs noces d’argent.

Agostinho Indami (53 ans) est le nouvel apôtre de la Guinée-Bissau. Dans ce pays de la côte occidentale de l’Afrique, l’Eglise néo-apostolique est forte de 500 communautés. Au début de l’année, sa desserte administrative avait été confiée à l’Eglise de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Quant à l’évêque Dimitrios Vassiliadu Diniz (42 ans), il secondera essentiellement l’apôtre Manuel Luiz dans la desserte pastorale des communautés du Portugal.

Au cours de ce service divin dominical, l’apôtre-patriarche Leber, qui connaît bien le travail ecclésiastique accompli au Portugal pour en avoir été en charge lorsqu’il était encore apôtre de district, a développé la parole en Matthieu 22 : 11-12 : « Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. » Et d’expliquer notamment que la foi et la confiance en le Seigneur, la communion fraternelle et l’attente quotidienne du retour de Christ sont des vêtements nuptiaux spirituels.

A la fin du service divin, le chef spirituel de l’Eglise a dispensé la bénédiction des noces d’argent aux époux Manuel et Fatima Luiz. Depuis de nombreuses années, Fatima dirige l’école néo-apostolique de Lisbonne.

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, Nouvelles de l’ENAI