Nouvelles de l’ENAI

La Guinée-Bissau sera dorénavant desservie par l’Eglise territoriale de Rhénanie du Nord-Westphalie

25.11.2007

Site Internet du Ministère des affaires étrangères français sur la Guinée-Bissau

Dortmund. L’Eglise territoriale néo-apostolique de Rhénanie du Nord-Westphalie assumera dès 2008 la direction administrative de l’Eglise néo-apostolique de Guinée-Bissau. L’apôtre de district Hagen Wend (Eglise territoriale de Hesse/Rhénanie-Palatinat/Sarre), qui était jusqu’à présent responsable de ce pays africain situé sur la côte ouest du continent, passe le flambeau à l’apôtre de district Armin Brinkmann (voir rapport)

La Guinée-Bissau appartient, comme l’Angola, le Cap Vert, le Mozambique et São Tome e Principe, aux pays africains de langue portugaise. « Dès le début, trois de ces pays ont été desservis par notre Eglise territoriale » écrit l’apôtre de district Brinkmann dans sa circulaire mensuelle aux frères de ministère de Rhénanie du Nord-Westphalie. Pour sa part, le Mozambique est desservi par l’Eglise territoriale d’Afrique du sud-est.

En Guinée-Bissau, l’Eglise néo-apostolique est établie depuis 1983. L’apôtre Alfredo Angaré et les évêques Augusto da Costa et Sanha N’Dami, tous trois natifs de Guinée-Bissau, sont responsables de la cure d’âme des quelques 45.000 fidèles de ce pays. L’apôtre de district Brinkmann a également informé ses frères de ministère qu’en janvier de l’an prochain, l’apôtre Manuel Luiz du Portugal visitera les districts et communautés de ce pays. « Je vous demande d’accompagner par vos prières les changements et le transfert de responsabilité concernant cette région », leur a-t-il recommandé.

» Vous pouvez trouver des informations sur la Guinée-Bissau sur le site Internet du Ministère des affaires étrangères français