Nouvelles de l’ENAI

Journées historiques à Dar Es Salaam

14.11.2007

Photos: NAC East Africa

Dar Es Salaam. Pour l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber, les journées passées en Tanzanie ont été historiques. C’était la première fois que le président international de l’Eglise visitait ce pays d’Afrique de l’est. A cette occasion, le nouveau district administratif « East Africa », réunissant le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda a été créé. L’apôtre de district adjoint Shradeck Lubasi en est le nouveau responsable.

Le matin du vendredi 9.11.2007, l’apôtre-patriarche a visité deux communautés situées non loin de la ville de Dar es Salaam, dont le nom signifie en arabe « la maison de la paix ». L’après-midi, il a pu assister avec ses accompagnants à un concert choral organisé dans l’église centrale.

Samedi matin, le groupe des voyageurs est parti pour l’île de Zanzibar qui est située en face de la côte de l’Afrique de l’est. Seuls quelques rares frères et sœurs en la foi y habitent. Se souvenant que Zanzibar était anciennement le point de départ du marché des esclaves, l’apôtre-patriarche a évoqué tout particulièrement ces âmes pendant le service divin.

Dimanche 10.11.2007 l’église centrale de Dar es Salaam était occupée jusqu’au dernier siège. En présence des 38 apôtres d’Afrique de l’est, de Tanzanie, du Kenya et de l’Ouganda, l’apôtre-patriarche a commencé le service divin solennel avec une parole biblique prise en Esaïe 65 : 18. Il était accompagné  des apôtres de district Richard Freund (USA) et Michael Ehrich (Allemagne du sud), ainsi que des apôtres Hammer, Hecht et Kolb des Etats-Unis. Enock Ntibingwa Mateo (43) a été ordonné apôtre, Moses Makome Nalimi (47) évêque pour l’Eglise de Tanzanie.

Un moment marquant de la fin du service divin a été l’annonce de la création du domaine administratif de l’Afrique de l’est « East Africa ». Il comprend le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda. L’apôtre Shradeck Lubasi du Kenya a reçu le ministère d’apôtre de district adjoint pour cette région (voir rapport à ce sujet). En s’adressant à l’apôtre, l’apôtre-patriarche a rappelé la longue histoire de l’Eglise néo-apostolique dans ces pays. Le président de l’Eglise a observé qu’il était temps pour les apôtres d’Afrique de l’Est de prendre plus de responsabilités. Il a prié tous les apôtres présents de soutenir de tout cœur leur nouvel apôtre de district adjoint.

 

En Afrique de l’est, l’Eglise néo-apostolique compte environ 2 millions de membres répartis dans 18.000 communautés et desservis par plus de 5.000 frères du ministère.