Nouvelles de l’ENAI

Dans le monde entier, on prie pour la paix

11.09.2007

Zurich. Cette année encore, l'Eglise néo-apostolique s'associe à la "Journée internationale de prière pour la paix" célébrée traditionnellement depuis quatre ans, à l'échelle internationale, le 21 septembre. Le Conseil Oecuménique des Eglises appelle ses quelque 350 Eglises membres à y prendre part au moyen de prières pour la paix. Il y a de cela deux ans déjà, l'apôtre-patriarche Wilhelm Leber avait demandé aux communautés néo-apostoliques du monde entier de se joindre à cette démarche (voir communiqué).

Le Président de l'Eglise néo-apostolique internationale a adressé une circulaire à tous les apôtres de district, dans laquelle il dit vouloir donner une nouvelle impulsion à cette initiative "en vous invitant à la rejoindre, car nous avons sans aucun doute tout intérêt à ce que la paix soit préservée en ce monde." Et d'ajouter que l'année 2007 a été marquée, elle aussi, dans de nombreux pays du globe, par des guerres civiles, des conflits, le terrorisme et des combats.

L'apôtre-patriarche demande qu'au cours des offices religieux célébrés les 19 ou 20 septembre 2007 soient dites des prières spéciales pour la paix. Dans les communautés, dans lesquelles il n'y a pas de service en semaine, les officiants pourront prier pour la paix le dimanche 23 septembre.

Depuis plusieurs années, le 21 septembre est déclaré Journée internationale de la paix, sous le patronage des Nations Unies. Il y a quatre ans de cela, le Conseil Oecuménique des Eglises (COE), dont le siège se trouve à Genève, avait déclaré pour la première fois ce jour comme étant la "Journée internationale de prière pour la paix".

 

Des informations sur la signification de cette journée sont disponibles en quatre langues sur le site Internet : http://vaincrelaviolence.org/