Nouvelles de l’ENAI

Un nouvel apôtre de district adjoint pour l’Afrique de l’est

03.08.2007

Graphic: World Atlas

Photo: Verlag

Zurich. L’Afrique de l’est aura prochainement un nouvel apôtre de district adjoint en la personne de l’apôtre Shadreck Mundia Lubasi. L’apôtre-patriarche Wilhelm Leber procédera à  son institution en novembre lors d’un service divin qu’il tiendra à Dar-es-Salaam (Tanzanie). L’apôtre-patriarche informe que cet acte est le premier pas vers la constitution d’un nouveau district d’Afrique de l’est qui sera créé dans ces prochaines années. Il comprendra le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda.

Dans un premier temps, l’apôtre-patriarche Leber a informé les apôtres qui vivent dans ces pays ou y travaillent comme missionnaires. Dans le cadre de sa stratégie de développement, l’Eglise souhaite donner une plus grande indépendance aux Eglises territoriales africaines. Un groupe de travail présidé par l’apôtre Lubasi a reçu la mission de concrétiser cette stratégie pour le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda. Les mesures nécessaires sur le plan organisationnel et financier vont être définies et introduites.

L’apôtre Lubasi a 59 ans et habite Nairobi. Outre sa langue maternelle, le lozi, il parle aussi l’anglais et le tonga. Le futur apôtre de district adjoint rapportera à son apôtre de district Richard Freund (USA). Les apôtres et frères de ministère américains qui ont œuvré jusqu’à présent dans ces trois pays se retireront progressivement de ce travail de mission. L’apôtre-patriarche a tenu à remercier chaleureusement tous les apôtres et frères qui ont œuvré en Afrique, souvent pendant de nombreuses années, pour leur engagement et leur action richement bénie.

L’apôtre de district Richard Freund, qui est responsable pour l’organisation de l’Eglise néo-apostolique au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda, a écrit une lettre à ses frères et sœurs américains. Il y écrit entre autres que, des quelques onze millions de membres de l’Eglise néo-apostolique, près de huit millions vivent sur le continent africain. Au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda vivent plus de deux millions de chrétiens néo-apostoliques répartis dans environ 5.000 paroisses. Leur soin pastoral est assuré par près de 18.000 frères de ministère.

Vous pouvez lire (en anglais) la lettre de l’apôtre de district Richard Freund aux membres de l’Eglise néo-apostolique aux Etats-Unis.