Avec puissance : la manifestation du Saint-Esprit

10.06.2019

photos: J. Jendral / O. Ruetten

Zurich/Goslar. Hier, aujourd’hui et demain : le Saint-Esprit agit puissamment, et il console dans la souffrance et la détresse. C’est ainsi que s’est exprimé l’apôtre-patriarche lors du service divin pentécostaire du 9 juin 2019, retransmis dans le monde entier depuis Goslar (Allemagne).

Environ 100 pays, situés sur tous les continents, ont pu profiter de cette vidéotransmission. La prédication était basée sur la parole en 1 Corinthiens 12 : 13 : « Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit. »

La Pentecôte célèbre l’effusion du Saint-Esprit. Toutefois : « C’est quelque peu abstrait », a dit l’apôtre patriarche Jean-Luc Schneider. Dieu, le Père, est tangible en tant que Créateur et Père plein de sollicitude. Dieu, le Fils, est très concrètement reconnaissable dans la personne de Jésus-Christ. Par contre, il est plus difficile de se faire une image du Saint-Esprit.

Au sein de l’Église de Christ

« Le Saint-Esprit est uniquement expérimentable. On reconnaît le Saint-Esprit à son activité », a souligné l’apôtre-patriarche. Par là, il se révèle très concrètement : depuis la fondation de l’Église de Jésus-Christ, beaucoup d’êtres humains ont reconnu Jésus-Christ comme étant le Fils de Dieu, ont été incorporé par le baptême dans le corps de Christ et ont transmis le message de l’Évangile partout dans le monde.

Dans les situations de persécution, de souffrance et de détresse, le Saint-Esprit a sans cesse fortifié les chrétiens. Malgré les erreurs humaines au sein de l’Église, les êtres humains n’ont pas abandonné leur foi en Jésus-Christ. « Nous remercions le Saint-Esprit d’avoir agi si puissamment durant tous ces siècles. »

Dans l’apostolat

Depuis la réoccupation de l’apostolat, le Saint-Esprit agit puissamment au travers des apôtres : les fidèles peuvent recevoir le don du Saint-Esprit, participer à la sainte cène et se laisser préparer pour faire part de l’Église-Épouse.

« Les apôtres ne sont, eux aussi, que des êtres humains imparfaits », a précisé l’apôtre-patriarche Schneider. Toutefois, ces imperfections n’ont jamais empêché le Saint-Esprit de se manifester.

Dans les communautés

L’Église néo-apostolique compte environ 60 000 communautés de par le monde. « Le feu de l’Esprit-Saint brûle dans ces communautés ! » Ce n’est pas seulement valable pour les Journées internationales de la Jeunesse, qui ont rassemblé plus de 30 000 participants, mais aussi là où seulement une poignée de fidèles se rassemble. « Le Saint-Esprit n’est pas lié à un nombre donné. »

Aussi le Saint-Esprit agit-il dans toutes les situations, et l’apôtre-patriarche d’évoquer entre autres les communautés dans les camps de réfugiés ou dans les prisons. « Ces fidèles ne possèdent rien, mais ils reçoivent la plénitude du salut par la force du Saint-Esprit. »

Dans les cœurs

En outre, le Saint-Esprit agit puissamment dans les cœurs des frères et sœurs en la foi. Beaucoup d’entre eux sont un modèle dans la manière dont ils portent leurs fardeaux, tout en restant fidèles à Jésus-Christ. « On ne peut que les admirer avec émerveillement. » Et bien d’autres encore se sont mis au service des communautés et ont persévéré - malgré toutes les adversités. « Ils se laissent guider par le Saint-Esprit. »

En appelant les apôtres à collaborer à l’autel, l’apôtre-patriarche les a cités en lieu et place des frères et sœurs qui surmontent leurs situations extrêmement difficiles grâce à la force du Saint-Esprit. Les apôtres de district adjoint David Devaraj, Kububa Soko et John Fendt représentent la persécution des chrétiens en Inde, les camps de réfugiés en Afrique et la misère économique en Amérique centrale. Ces apôtres de district adjoints étaient unanimes : « Rien n’a pu arrêter le Saint-Esprit, rien ne pourra jamais y parvenir. »

« Personne ne peut empêcher le développement du royaume de Dieu », a rappelé l’apôtre-patriarche, en se référant aux paroles de Jésus concernant la semence mise en terre. « Il y a beaucoup de raisons de remercier Dieu, le Saint-Esprit. Gloire à Dieu, le Saint-Esprit ! Il accomplira son Œuvre. »

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr