« Acceptons et soutenons le nouvel apôtre de district »

29.04.2019

l'apôtre de district adjoint Kububa Soko

l’apôtre de district Charles Ndandula (photos: NAKI)

Zurich. Il a été l’apôtre de district de l’Église néo-apostolique en Zambie, au Malawi et au Zimbabwe durant 14 années – fin juillet, il sera admis à la retraite. Charles Ndandula aura alors servi en tant que frère du ministère pendant 35 ans au total, dont 32 ans dans l’apostolat.

Le 21 juillet 2019 sera le jour du passage de témoin. « Notre nouvel apôtre de district sera Kububa Soko », a écrit l’apôtre de district Ndandula hier dans une circulaire adressée à ses communautés. « Je vous en prie : Soutenez le nouvel apôtre de district et acceptez-le dans son nouveau mandatement. » Le souhait ardent de soutien par la prière devient particulièrement évident à travers les paroles de l’apôtre de district sortant : « Sa réussite est notre réussite. » 

Une évolution bénie

Ensuite, le président national de l’Église jette un regard rétrospectif sur l’histoire de l’Église dans son pays : dès 1956, les communautés ont trouvé en la personne d’Hubert Howard Fernandes leur premier apôtre de district. Andrew James Fernandes lui a ensuite succédé. Le 9 juin 1989, c’est Duncan Burton Mfune qui a été ordonné. Pour finir, depuis le 13 mars 2005, c’est Charles Sakavumbi Ndandula qui a repris la direction du champ d’activité d’apôtre de district. Il poursuit : « Après mon admission à la retraite, le 21 juillet 2019, notre apôtre-patriarche nous donnera l’apôtre de district Kububa Soko. Acceptons-le et soutenons-le. Il ne nous est pas imposé ni ne se mandate lui-même. Je l’accepterai moi aussi en tant que notre nouveau responsable, mandaté par notre apôtre-patriarche mais donné pour nous par Dieu. » 

Nouvelle répartition des districts

Dans le même temps, l’apôtre de district Ndandula informe que les champs d’activité des deux apôtres de district adjoints vont subir quelques changements : l’apôtre de district adjoint Robert Nsamba desservira à l’avenir les dix provinces en Zambie. Et l’apôtre de district adjoint Arnold Ndakondwa Mhango desservira les communautés au Malawi et au Zimbabwe. 

Sa dernière rétrospective sur son exercice ministériel qui se termine est écrite ainsi : « Pour finir, permettez-moi de dire que tout ce que nous avons accompli ensemble durant cette période nous a été donné par Dieu. Et cela se poursuivra exactement de la même manière : c’est grâce à un travail d’équipe que Dieu nous permettra d’atteindre de nombreux objectifs à travers notre prochain apôtre de district. »

Changement dans la direction du champ d’activité de l’apôtre de district 

Kububa Soko a été nommé apôtre de district adjoint au mois d’avril de l’année dernière. Il est âgé de 50 ans et vit en Zambie. Sa langue maternelle est le nyanja, mais il parle également le portugais et l’anglais. Il sert dans l’apostolat depuis 2010. Le 21 juillet 2019, il sera mandaté en tant qu’apôtre de district pour l’Église néo-apostolique en Zambie, au Malawi et au Zimbabwe.

Charles Sakavumbi Ndandula est né le 26 décembre 1953, il a grandi dans la foi chrétienne. Il a découvert l’Église néo-apostolique en 1971 par l’intermédiaire de son frère aîné et a été scellé en 1975. En février 1984, il a reçu le ministère de prêtre puis, trois ans plus tard, le 28 juin 1987, l’apôtre-patriarche Urwyler l’a ordonné dans le ministère d’apôtre. Durant les plus de 32 années de son activité apostolique, Charles Ndandula a servi durant 10 années (1995-2005) en tant qu’apôtre de district adjoint et 14 années (depuis 2005) en tant qu’apôtre de district.