« community » est en ligne : numéro 2016/03

04.07.2016

« Le paysage des communications est craquelé : des médias diversifiés, des habitudes de lecture divergentes, les groupes cibles les plus variés – seul un groupement des médias peut encore aider l’Église à atteindre le plus grand nombre possible de membres. » C’est ainsi que les services de communication de l’Église internationale expliquent leur travail. Dans ce groupement de médias, on trouve, outre les sites web, la présence sur les médias sociaux et les applis, aussi un canal vidéo sur Youtube et le magazine des membres, « community ».

Officiel, informatif, social

Le noyau et le point de départ est le portail d’actualités nac.today, qui a été mis en ligne début 2015. Les actualités paraissent quotidiennement – sauf le dimanche – sous forme de textes, d’images et de vidéos, et toujours aussi rapidement que le permettent les traductions dans les quatre langues principales que sont l’anglais, l’allemand, le français et l’espagnol. Il existe également la mère de tous les sites web néo-apostoliques : nak.org. Sur la toile depuis 1997, il publie ses propres informations, formulées en tant que communiqués officiels de l’organe de communication de l’Église.

Les actualités du site nac.today s’affichent également automatiquement sur le réseau social nacworld.net, appartenant à l’Église, et sur l’appli nacnews, sur laquelle sont publiées des notifications provenant de nombreuses Églises territoriales, sous forme d’aperçu compact. Et bien sûr vers le lieu où se trouvent les utilisateurs : sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et Twitter.

« Community » – un pont entre de nombreux médias

Cependant, tous les membres de l’Église ne disposent pas d’un accès à Internet. La forme imprimée garde donc son importance, et, parfois, elle est la seule source d’information. C’est ici que « community » et le groupe de correspondants présents sur tous les continents démontrent leur force. La base des contenus provient essentiellement d’actualités publiées sur nac.today. À cela s’ajoutent des textes doctrinaux issus du Catéchisme et des comptes rendus de services divins de l’apôtre-patriarche. C’est ainsi que naît chaque trimestre le magazine de 32 pages, « community », dans les langues anglaise, française et espagnole. Des traducteurs produisent un grand nombre d’autres versions linguistiques dans le monde ; une partie de ces versions peut être téléchargée dans les archives de nac.today.

La petite sœur de « community » porte le nom de « core community ». Elle est un extrait du grand magazine et propose les principaux contenus sur huit pages. C’est important pour les régions où l’impression et la distribution d’un magazine conséquent et en couleurs ne sont pas possibles pour des raisons financières.

On retrouve néanmoins aussi ces contenus principaux dans les versions régionales de « community », où les actualités locales complètent l’offre officielle. Or, ces contenus principaux sont également utilisés dans d’autres publications : par exemple dans le magazine « African Joy », la Newsletter de l’Église en Afrique, ainsi que dans « Unsere Familie », le magazine de l’Église qui subsiste dans l’espace germanophone (l’équivalent de notre ancien magazine « Notre Famille », NdT).

Il n’existe pas un média unique

L’actualité est déterminante. L’Église ne désigne pas un canal de communication en particulier comme étant le nec plus ultra. Les membres de l’Église doivent être rencontrés là où ils se trouvent : dans leur langue, et sur leur média.

Les journalistes et les correspondants de tous les champs d’activité d’apôtre de district recueillent les actualités religieuses, les traducteurs veillent à une bonne compréhension au niveau mondial ; ensuite, les actualités sont publiées grâce à différents médias.

Pour chacun ce qui lui convient. Et pour le lecteur, ce qu’il y a de meilleur (espérons-le). – Une nouvelle fois dans le nouveau numéro de « community ».

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr