20 communautés pour une seule église

26.02.2016

Photo: NAC DR Congo

Photo: NAC Kenya

Photo: NAC Tanzania

Double « synode national » en Tanzanie et au Kenya

Durant trois jours, les ministres responsables de Tanzanie étaient réunis à Dar-es-Salaam. La réunion annuelle des 27 apôtres et évêques avec leur apôtre de district Joseph Ekhuya a eu lieu du 8 au 10 février. L’apôtre de district a enseigné ses frères en la foi, il a attiré l’attention sur le modèle qu’était Jésus-Christ et les a informés des évolutions organisationnelles au sein de l’Église territoriale d’Afrique occidentale. L’apôtre Steven Lindunda a présenté plusieurs ateliers de travail, qui traitaient plus particulièrement les chapitres 9 et 10 du Catéchisme de l’Église néo-apostolique ; ce sont « La vie après la mort » et « La doctrine des fins dernières ».

Une semaine plus tard, du 15 au 17 février, l’apôtre de district Ekhuya a réuni les apôtres et les évêques de l’Église territoriale du Kenya. L’évangéliste de district Samuel Kasina et l’apôtre James Mutinda ont enseigné leurs frères en la foi dans le Catéchisme. 47 ministres responsables étaient réunis dans la capitale, Nairobi, durant trois jours ; l’évêque James Orengo n’a pas pu être présent, car il ne s’est toujours pas remis de ses blessures après un accident de la circulation.

Des centaines de fidèles se réunissent pour le saint-scellé en Angola

Après 30 ans d’activité ministérielle, l’apôtre Alfonso Avelino a été admis à la retraite le dimanche 21 février 2016. Il a œuvré durant 13 années en tant qu’apôtre en Angola. Le mercredi précédent, le 17 février 2016, l’apôtre Alfonso Avelino avait célébré son dernier service divin. Dans le district de Sapu Bíta, 1 004 fidèles y ont participé, comme le relate l’Église territoriale responsable de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne). L’apôtre Avelino a dispensé le sacrement du saint-scellé à 374 personnes. En outre, il a ordonné 31 frères du ministère : 24 diacres et 7 prêtres.

À l’occasion de l’admission à la retraite de l’apôtre, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider écrit : « Nous remercions notre ami et apôtre de tout notre cœur pour son travail béni durant de nombreuses années, pour son service fidèle et aimant à l’égard des âmes qui lui étaient confiées et au service du Seigneur. Nous lui souhaitons, ainsi qu’à son épouse, une retraite heureuse et bénie. »

L’ancien de district José Calenga Baza (51 ans) a été ordonné dans l’apostolat au cours du service divin de dimanche dernier, comme annoncé au préalable. Il renforce ainsi le cercle des apôtres entourant l’apôtre de district adjoint João Uanuque Misselo, responsable de tous les districts d’apôtres en Angola.

De nombreuses communautés pour une seule église (RD Congo-Ouest)

De l’Angola, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider s’est rendu en RD Congo, en début de semaine. Demain, samedi, l’apôtre-patriarche poursuivra son voyage par avion, accompagné de l’apôtre de district Michael Deppner, vers Muanda, une petite ville côtière de l’Atlantique, comptant 50 000 habitants, à une distance de 600 kilomètres de la capitale, Kinshasa. C’est la première visite d’un apôtre-patriarche dans cette province, et seulement la seconde visite d’un apôtre-patriarche dans la province de Kongo Central (aussi connu sous le nom de Bas-Congo). À l’époque, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber avait rendu visite aux frères et sœurs dans la capitale, Matadi, en août 2010.

Il existe actuellement cinq champs d’activité apostoliques dans cette province, comme l’écrit l’apôtre de district Deppner : Yongo, Matadi, Kimpese, Inkisis et Bas Fleuve. Le champ d’activité apostolique de Bas Fleuve compte actuellement 220 communautés. Parmi les 670 frères du ministère de ce champ d’activité, aucun n’a encore vu l’apôtre-patriarche. Et même si la ville elle-même compte 20 communautés, il n’existe qu’une seule vieille église. Il manque l’infrastructure nécessaire, relate l’apôtre de district. L’an dernier, cependant, avec le soutien de quelques frères et sœurs, une église supplémentaire a pu être inaugurée.

Des frères et sœurs de l’Angola voisine sont également attendus pour le service divin à Muanda, originaires des provinces et de l’enclave de Kabinda. En raison du grand nombre de participants attendus à ce service divin, celui-ci aura lieu dans le stade. Ce qui cause quelque souci à l’apôtre de district, car : « Nous sommes en pleine saison des pluies ! »

Ce matin, l’apôtre-patriarche était réuni avec les 33 apôtres et les 25 évêques du champ d’activité d’apôtre de district. Cet après-midi, vers 15 heures, est prévu un concert, à la gloire de notre Père céleste, comme le souligne l’apôtre de district. Les frères et sœurs aînés y ont été conviés. Pour les réjouir, des chants traditionnels ont été remaniés, qui seront présentés directement devant un important public.

Une première : un service divin pour les aînés (RD Congo-Ouest)

Le dimanche 28 février, l’apôtre-patriarche Schneider célébrera un service divin pour les aînés à Limete/Kinshasa. C’est la première fois qu’un tel service divin est célébré en RD Congo, relate l’apôtre de district Deppner. 3 pour cent des frères et sœurs ont plus de 65 ans ; ce qui signifie qu’on peut s’attendre à ce qu’il y ait environ 4000 frères et sœurs. Tous ne pourront pas venir – or, cela n’est pas un problème à Kinshasa : le service divin est retransmis dans tout le pays via la télévision nationale.

Catégorie : fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr, fr