Parfum d’internationalité à Zurich et Winterthur

25.03.2014

L’autel à Winterthur

Les participants à l’assemblée des apôtres de district

Un excellent programme musical a été proposé

L’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider officie à Winterthur

L’apôtre de district adjoint Joseph Opemba Ekhuya (Photos : ENA Suisse, ENAI)

Zurich. À l’exception de l’apôtre de district adjoint Victor Bezgans, de Russie, tous les apôtres de district de l’Église néo-apostolique et leurs adjoints se sont réunis la semaine dernière à Zurich, à l’occasion de leur session de printemps. Des points nombreux et divers figuraient à l’ordre du jour de cette assemblée des apôtres de district. Le dimanche matin, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider a célébré le service divin à Winterthur, en présence de tous les participants à cette assemblée.

Au cours de la partie spirituelle introductive aux délibérations, le Président de l’Église a exprimé toute l’estime qu’il porte aux hommes qui ont accepté d’assumer les responsabilités ministérielles au sein des communautés. Insistant plus particulièrement sur l’identification du ministre à son ministère, il a notamment dit ceci : « Là où le nombre de fidèles est en diminution, il arrive qu’un frère pense qu’il a été choisi par défaut, simplement parce qu’il est le seul disponible. » Notre foi nous enseigne cependant que Dieu est tout-puissant : « Nous croyons que Dieu a choisi ceux qui sont appelés à le servir. Il a tout fait pour qu’ils se trouvent là où il a besoin d’eux au moment voulu par lui. » Et d’encourager les apôtres de district à prêter l’oreille à leurs frères qui œuvrent à l’échelle locale, à leur témoigner de l’estime, à les prendre au sérieux et à les encourager. Il a également exprimé le souhait que, dans le monde entier, les chrétiens unissent leurs forces : « Soyons chrétiens dans le vivre ensemble ! »

Création d’un nouveau Comité financier

Ont aussi été adoptées quelques résolutions concernant plutôt l’organisation et la structure de l’Église. C’est ainsi que, désormais, un « Comité financier » qui reste à constituer travaillera parallèlement au groupe « Stratégie ecclésiale »  qui fonctionne déjà. Il fera partie intégrante de la Directive de bonne gouvernance que l’Église néo-apostolique internationale s’est imposée à elle-même. Ce nouveau Comité financier conseillera l’apôtre-patriarche dans des ressorts financiers choisis en vue de l’adoption de résolutions fondées concernant les finances de l’ENAI et développera des stratégies relatives aux questions financières de l’Église et plus particulièrement dans l’objectif d’une meilleure transparence.

38.000 inscriptions

Le Rassemblement religieux international de l’année 2014 figurait aussi de nouveau à l’ordre du jour. L’apôtre de district Michael Ehrich, qui parraine ce grand projet, a informé ses frères au sujet de son état d’avancement le plus récent. Jusqu’ici, 38 000 inscriptions ont été enregistrées, auxquelles s’ajoutent environ 3 600 cartes d’entrée pour des bénévoles et des intervenants. Tous les groupes d’âge seront représentés. On est encore à la recherche d’environ 300 bénévoles pour les services d’ordre et de sécurité, ainsi que d’interprètes pour l’anglais et le français. Il est toujours possible de s’inscrire en ligne.

Le service divin du dimanche

La communauté de Winterthur a accueilli l’apôtre-patriarche Schneider ainsi que les nombreux apôtres de district et leurs adjoints à l’occasion du service divin dominical. La prédication était articulée autour de la parole en II Corinthiens 1 : 21-22 : « Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu, lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. » En introduction à son sermon, l’apôtre-patriarche a invité les fidèles à faire briller la lumière divine, la paix et la vérité dans le monde et à toujours dire à Dieu : « Me voici, Seigneur. Est-ce de moi que tu veux parler ? »

La prédication traitait de l’importance des sacrements. La régénération d’eau et d’Esprit débouche sur la communion avec Dieu et l’apostolat. Ce sceau de Dieu procure aussi l’assurance nécessaire, lorsqu’il s’agit de soumettre ses propres actes à la volonté de Dieu et, notamment, de faire passer ses idées et conceptions au second plan. « Faire le bien et partager avec notre prochain ne doit pas rester une simple devise, mais sous-tendre nos actes. »

Statistiques

À l’heure actuelle, l‘apôtre-patriarche, Président international de l’Église néo-apostolique, est secondé en son sein par 19 apôtres de district, 9 apôtres de district adjoints et 321 apôtres qui œuvrent dans le monde entier. Pour la première fois, l’apôtre de district adjoint Joseph Opemba Ekhuya a pu prendre part à cette assemblée des apôtres de district. il vient du Kenya et est responsable des communautés néo-apostoliques en Ouganda. Il n’avait pas pu participer à la précédente assemblée internationale des apôtres de district.

Catégorie : fr, fr, fr, fr, Nouvelles de l’ENAI, Press Release