Dernier grand voyage à destination de Johannesburg

06.12.2013

Quatre serviteurs de Dieu éprouvés prennent leur retraite.

Une grande assemblée réunie à Johannesburg (Afrique du Sud)

C’est le dernier grand voyage de l’année 2013 de l‘apôtre-patriarche Schneider

Concert à Pretoria le samedi 30 novembre 2013 (Photos : ENA SEA)

Zurich. C’est à destination de Johannesburg (Afrique du Sud) que le Président international de l’Église, l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider, a entrepris son dernier grand voyage de cette année. Au cours du service divin, qui a eu lieu dans le Gallagher Estate Convention Centre de Johannesburg et qui a été retransmis dans tout le champ d’activité de l’apôtre de district Patrick Mkhwanazi, trois apôtres et un évêque ont pris leur retraite ministérielle.

L’apôtre Frank Mwape, de l’Église territoriale du Sud-Est africain, ainsi que les apôtres Moses Mulopo et Willi Sweta, de Zambie, ont exercé le ministère apostolique pendant respectivement  28, 17 et 10 années ; l’évêque Siachalwa Muchimba (également de Zambie), a derrière lui 26 années d’exercice du mandat épiscopal. L’apôtre-patriarche les a remerciés pour ces longues années, pendant lesquelles ils ont servi le Seigneur et les âmes confiées à leurs soins avec amour, fidélité et humilité, et leur a souhaité une retraite richement bénie par le Seigneur. Steven Lishabo Lindunda (56 ans) et Elvis Mubita Liywalii (51 ans) ont été ordonnés dans le ministère d’apôtre, et Oscar Sibote Kalumiana (49 ans), dans celui d’évêque. Ces trois ministres œuvreront au sein du champ d’activité de l’apôtre de district Ndandula (Zambie).

« Sauve-nous ! »

Le sermon dominical du primat de l’Église était articulé autour de la parole en I Chroniques 16: 35 : « Dites : Sauve-nous, Dieu de notre salut, rassemble-nous, et retire-nous du milieu des nations, afin que nous célébrions ton saint nom et que nous mettions notre gloire à te louer ! » Il en a déduit le message selon lequel la foi, la grâce et la persévérance sont indispensables en vue du salut de l’homme. Et d’expliquer : « Pour nous, la demande : « Sauve-nous ! » dépasse de loin de simple souhait d’échapper à tout ce qui nous fait souffrir. Elle exprime notre profond désir de vivre en communion éternelle avec Dieu. »

Le concert du samedi

Le samedi après-midi, l’apôtre-patriarche et ses compagnons ont assisté au concert festif donné dans le ZK Matthews Hall de l’Université d’Afrique du Sud (UNISA), à Pretoria.

L’Église néo-apostolique dans le Sud-Est africain

L’apôtre de district Patrick Mkhwanazi est le responsable de l’Église néo-apostolique dans les pays et territoires suivants : le Botswana, le Lesotho, Madagascar, l’île Maurice, Mayotte (France), le Mozambique, l’île de la Réunion (France), l’île Rodrigues (France), les Seychelles, l’Afrique du Sud (Free State, Gauteng, Kwazulu-Natal, Mpumalanga, Limpopo, North West) et le Swaziland. Tous sont regroupés au sein du champ d’activité apostolique du Sud-Est africain.

Catégorie : fr