Jürg Zbinden, nouvel apôtre pour le Tessin et l’Italie

30.10.2012

Service divin à Lugano (Tessin)

Le nouvel apôtre Jürg Zbinden (à droite. Photos : J. Krämer)

Lugano/Zurich. „Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir » (Hébreux 13 : 16) : Telle est la parole biblique développée par le Président international de l’Eglise, l‘apôtre-patriarche Wilhelm Leber, le dernier dimanche d’octobre, lors du service divin qu’il a célébré à Lugano, dans le canton du Tessin (Suisse). L’Eglise de Suisse a été dotée d’un nouvel apôtre qui prendra en charge le travail pastoral dans le Sud du pays ; Jürg Zbinden assumera, de surcroît, la responsabilité pastorale en Italie.

Auparavant, l’apôtre-patriarche avait procédé à l’admission à la retraite d’Orando Mutti, apôtre italianisant, en lui rendant un vibrant hommage. Pendant 35 ans, il avait exercé un mandat ministériel au sein de l’Eglise, dont celui d’apôtre pendant onze ans. « Pour toi, rien n’a jamais été impossible. Cela témoigne de la force de la foi qui t’anime et que tu as toujours communiquée autour de toi avec joie », a écrit l’apôtre-patriarche à l’occasion de cette mise à la retraite, ajoutant : « Le bien que tu as fait ne passera pas. »

Un nouvel apôtre

L’évêque Jürg Zbinden (54 ans) a ensuite été ordonné dans l’apostolat. Dès le mois d’août de cette année, l’apôtre de district Markus Fehlbaum en avait informé par circulaire les communautés de son champ d’activité (cf. compte rendu).

De la nécessité des sacrifices

Au cours de sa prédication, le primat de l’Eglise a insisté sur le fait de ne pas se focaliser sur les sacrifices d’ordre matériel et financier, mais plutôt sur ceux d’ordre spirituel. « Partout où Dieu est à l’œuvre, des sacrifices sont nécessaires. Faire du bien à son prochain est un sacrifice que le Seigneur approuve, a conclu l’apôtre-patriarche. N’hésitons pas à partager avec autrui les richesses de notre foi ! »

Un champ d’activité apostolique comportant 15 pays

L’Eglise néo-apostolique de Suisse assure la desserte de quelques autres Eglises territoriales. Au total, l’apôtre de district Markus Fehlbaum œuvre dans plus de 15 pays où vivent environ 57 000 membres répartis dans 600 communautés. Avec le concours de plusieurs secrétariats nationaux, l’administration ecclésiale de Zurich soutient le travail des quelque 3 100 ministres qui y exercent leur activité.

Consultez le site de l’Eglise néo-apostolique de Suisse.

Catégorie : Nouvelles de l’ENAI