Une nouvelle Direction pour l’Eglise du Sud-Est africain

30.01.2012

Le nouvel apôtre de district Patrick Mkhwanazi

L’apôtre de district en retraite Johann R. Kitching (Photos : ENAI)

Johannesburg/Zurich. « Notre ami et compagnon d’œuvre Johann va prendre sa retraite avec un peu d’avance, en raison de son état de santé » : C’est en ces termes que l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber avait informé les apôtres du monde entier dès le mois d’octobre dernier. Johann R. Kitching était, depuis 1988, l’apôtre de district de l’une des deux Eglises territoriales d’Afrique du Sud, dont le siège est à Johannesburg. Hier, il a été admis à la retraite au cours d’un service divin solennel.

Beaucoup de fidèles assemblés dans la Standard Bank Arena ont applaudi spontanément, lorsque l‘apôtre de district sortant a remis à son épouse un bouquet de roses rouges. L’apôtre-patriarche Leber venait tout juste de l’admettre avec émotion à la retraite ministérielle. Pour beaucoup de chrétiens néo-apostoliques du pays, une ère touchait ainsi à sa fin, leur apôtre de district ayant été en activité pendant toute une génération ; il était d’ailleurs le doyen en exercice dans le cercle de l’assemblée internationale des apôtres de district. Au cours de son mandat, le nombre des fidèles de son champ d’activité apostolique est monté à quelque 360 000 ; environ 65 églises et 90 autres lieux de mission implantés en zone rural ont été mis en service.

Son successeur est l’apôtre de district Patrick Mkhwanazi

Son successeur est originaire de la ville provinciale sud-africaine de Middleburg ; il est âgé de 49 ans et s’appelle Patrick Mkhwanazi. Il a adhéré à la foi néo-apostolique en 1990, à la suite du témoignage d’une voisine. Il dit lui-même que cette démarche a radicalement changé sa manière de penser. L’apôtre de district Kitching écrit à son sujet : « Je sais que votre nouvel apôtre de district vous guidera avec amour et qu’il saura apprendre et grandir avec vous. » Patrick Mkhwanazi est un interlocuteur de niveau, un homme cultivé. Sa carrière peut se résumer ainsi : Il est né le 2 décembre 1963 à Middleburg, dans la province de Mpumalanga ; il a achevé sa scolarité par l’obtention du baccalauréat et a suivi un cycle d’études économiques par correspondance. Il a travaillé ensuite dans l’Administration du ministère provincial, puis a créé sa propre entreprise dans le bâtiment. Marié, il a six enfants. Son premier ministère dans l’Eglise néo-apostolique lui a été confié en 1992 ; depuis le 25 janvier 2011, il était investi de la charge d’apôtre de district adjoint.

Autres ordinations

Au cours du service divin dominical, l‘apôtre-patriarche Wilhelm Leber a ordonné un apôtre supplémentaire pour cette grande Eglise territoriale, en la personne d’Abraham Page (39 ans). Keith Wentzel, qui dirige l’administration ecclésiale de Johannesburg, a été investi du ministère d’évêque. Nous publierons demain d’autres détails de ce service divin.

Deux dimanches en Afrique du Sud

Le séjour en République sud-africaine du Président international de l’Eglise, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber, s’est étendu sur deux week-ends. Il a débuté au Cap, où il a célébré deux services divins, puis, le mercredi, il a pris un avion à destination de Kimberley, où il a célébré un autre service divin le soir même. Le samedi, un grand concert a été donné dans la Standard Bank Arena, où ont été retracées les grandes étapes du mandat, long de 23 années, de l’apôtre de district Kitching. Le dimanche, le service divin solennel de Johannesburg a constitué le point final du voyage de l’apôtre-patriarche.

Catégorie : fr, Nouvelles de l’ENAI